Le curcuma une aide contre la thalassémie

3 Avantages du Curcuma contre la thalassémie

.

curcuma_curcumine

.

Qu’est-ce que la thalassémie ?

La thalassémie est une maladie héréditaire du sang. Elle se caractérise par la formation d’hémoglobine dégradée ou anormale.

L’hémoglobine est une protéine qui permet aux globules rouges de transporter l’oxygène des poumons vers d’autres parties du corps.

L’hémoglobine anormale produite altère le transport d’oxygène dans le corps et conduit à la destruction des globules rouges. Le manque d’oxygène conduit à la fatigue chronique et l’anémie.

Les personnes présentes des mains et des pieds froids, un essoufflement rapide, une peau pâle, des déformations osseuses et un retard de croissance.

thalassemieUne des complications associées à la thalassémie est une surcharge en fer. Cela provient soit du fait de la maladie elle-même ou en raison d’une transfusion sanguine.

Des dépôts de fer excessifs causent des dommages aux organes comme le foie, le cœur et le système endocrinien.

Les personnes atteintes de thalassémie sont sensibles aux infections, aux problèmes cardiaques, aux déformations osseuses et l’élargissement de la rate.

La structure de l’hémoglobine est constituée de quatre Chaînes à la base la chaîne est déformée, il existe plusieurs types de thalassémie, tels que l’alpha-thalassémie et la bêta-thalassémie.

60-80 millions de personnes dans le monde portent un trait génétique de bêta-thalassémie. Elle est plus fréquente dans les pays tropicaux.

.

carte monde thalassemie

.

Les médicaments impliquent thérapie d’évacuation du fer ou des agents qui se lient au fer pour permettre son excrétion par chélation.

De multiples transfusions sanguines peuvent provoquer une surcharge en fer; ainsi que de nombreux effets secondaires.

Les personnes atteintes de maladie modérée à sévère nécessitent des transfusions tous les 4 mois, alors que dans les cas graves, ils peuvent en avoir besoin à une fréquence de 2-4 semaines.

La greffe de moelle osseuse et la chirurgie sont d’autres options de traitement. Bien que cette maladie ne peut être guérie, la science étudie les moyens de rendre la condition gérable.

.

curcuma-thalassemie

.

3 Avantages du Curcuma pour contrarier la thalassémie

curcuma-epice-sante-longue-vie Peu de recherches ont été menées sur les avantages du curcuma contre la thalassémie. L’ingrédient bioactif du curcuma est la curcumine et d’autres composés apparentés à la curcumine se retrouve naturellement dans le curcuma que sont les curcuminoïdes.

La Curcumine et les autres curcuminoïdes sont d’excellents antioxydants. Des antioxydants, ainsi que des chélateurs du fer et se trouvent être thérapeutiquement une aide dans l’accompagnement de la thalassémie.

Ils aident à se débarrasser du stress oxydatif (déséquilibre entre les antioxydants et les oxydants) et débarrassent de l’excès de fer.

Les curcuminoïdes sont des antioxydants très puissants et la curcumine le plus puissant des trois curcuminoïdes du curcuma est un chélateur de fer.

.

1. La supplémentation en curcuminoïdes (curcumine) améliore le statut antioxydant des patients thalassémiques.

Un essai clinique a été mené en Mars 2013 pour étudier les effets de la supplémentation en curcuminoïdes sur différentes protéines exprimées dans l’état thalassémique.

10 personnes souffrant de bêta-thalassémie ont été traités avec 500 mg de curcuminoïdes par jour pendant 12 mois.

On a observé que les protéines impliquées dans le maintien de l’équilibre de fer et responsable de l’activité coagulante des plaquettes étaient inférieures dans le plasma des patients atteints de thalassémie.

Le traitement avec les curcuminoïdes a relevé le niveau de ces protéines. Cela a réduit la charge de fer.

La réduction des dommages oxydatifs et l’amélioration des enzymes antioxydantes a également été observée.

Un autre essai clinique a démontré l’efficacité des curcuminoïdes dans la thalassémie.

21 patients atteints de thalassémie bêta ont été traités avec deux capsules 250mg de curcuminoïdes pendant 12 mois et des tests sanguins réguliers ont été menées pour évaluer les effets.

L’augmentation du niveau de certaines enzymes comme la superoxyde dismutase, la malonyldialdéhyde indique la présence d’un stress oxydatif chez les patients atteints de thalassémie.

L’administration curcuminoïdes a restauré ces enzymes à des niveaux normaux.

Ainsi l’amélioration des défenses antioxydantes et élimination de l’excès de fer a été facilitée par les curcuminoïdes. Cependant à l’arrêt du traitement, les paramètres sont retournés à ce qu’elle était avant le traitement.

Qu’est – ce que cela signifie?

Les Curcuminoïdes telle que la curcumine extraite du curcuma peuvent réduire le stress oxydatif et faciliter l’élimination de l’excès de fer dans la thalassémie.

.

Biocurcumax™

.
2. Les curcuminoïdes peuvent aider à former l’hémoglobine

hemoglobineLes chercheurs en Thaïlande ont identifié les curcuminoïdes et des composés apparentés qui pourraient avoir un effet thérapeutique dans la thalassémie bêta.

Comme mentionné précédemment, la protéine d’hémoglobine est composée de 4 chaînes. Les déformations se produisent dans la chaîne alpha de globine et de la chaîne bêta-globine.

La production de la chaîne globine gamma peut aider à réduire la gravité de la maladie, car elle se combine avec l’alpha-globine pour former l’hémoglobine fœtale.

L’hémoglobine fœtale est différente de l’hémoglobine adulte car elle se lie à l’oxygène avec une plus grande affinité. Il est présent dans le fœtus pendant la gestation et est remplacé 6 mois après la naissance.

L’étude a démontré que les curcuminoïdes, en particulier le bisdemethoxycurcumine (un des trois curcuminoïdes accompagnant la curcumine) améliorait l’état de gamma globine; suggérant ainsi son efficacité thérapeutique dans la bêta-thalassémie et les troubles connexes.

Qu’est-ce que cela signifie?

Les premières données montrent que la curcumine et ses curcuminoïdes comme le bisdemethoxycurcumine peuvent aider dans la formation d’hémoglobine fœtale, un type d’hémoglobine qui réduit la gravité de la thalassémie.

.
3. La curcumine prend soin de la surcharge en fer dans la thalassémie

La surcharge en fer est un effet secondaire fréquent de multiples transfusions sanguines. Des chélateurs de fer comme la déféroxamine ou la défériprone qui sont prescrits le plus souvent, mais ils ne réussissent pas à éliminer toutes les formes de fer de l’organisme.

Le fer lié ne fait pas partie du fer qui est pas lié à la transferrine et les dépôts de protéines sur divers organes causent des dommages. La transferrine est une protéine qui stocke le fer pour une utilisation ultérieure.

Une étude a démontré que la curcumine se lie au fer et forme un complexe qui peut être éliminé par l’organisme.

La curcumine est révélée être moins efficace que les chélateurs du fer classiques, mais lorsqu’il est combiné avec le défériprone (un chélateur du fer), il en augmente le taux de chélation du fer.

Les études animales montrent que, par sa liaison au fer, la curcumine facilite l’élimination de l’excès de fer et protège les organes comme le cœur des dégâts du fer.

Qu’est – ce que cela signifie?

Que l’activité de chélation du fer avec la curcumine peut aider à atténuer la surcharge en fer et les dégâts des organes dans la thalassémie.

Dosage

Une supplémentation de 500mg à 1gr par jour de curcumine concentrée de 95% de curcuminoïdes et rendue biodisponible pour notre organisme avec de la pipérine ou broléaïne d’ananas.

En outre, vous pouvez ajouter le curcuma dans votre alimentation sous forme de curcuma poudre en préférant la poudre au détail que celui des grandes surfaces ionisé et sans actifs suffisants (0.5% à 0.05%..).

Commencez l’inclure dans vos salades, soupes, smoothies, préparations de riz, etc.

.

Biocurcumax™

.
Précautions

Le curcuma dans le régime alimentaire est absolument sans danger. Vous pourriez rencontrer des problèmes gastriques au départ, mais ils disparaître, c’est un cadeau de plus par une régulation du transit si besoin. Les doses excessives peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux; et se font sous surveillance médicale pour des événements de santé ponctuels.

Les suppléments de curcuma doivent être évités pendant la grossesse et l’allaitement. Cesser 2 semaines avant une chirurgie. Si vous souffrez de problèmes de vésicule biliaire, il est conseillé d’éviter les suppléments de curcuma.

Les suppléments de curcuma pourraient interagir avec les médicaments anti-glycémie, anticoagulants, réducteurs d’acide gastrique et certains antidépresseurs. Consultez un médecin avant d’opter pour des suppléments de curcuma.
Conclusion

Le curcuma comme un antioxydant et chélateur de fer peut bénéficier dans le traitement de la thalassémie. Le curcuma fonctionne également comme stimulant du système immunitaire et peut aider à combattre la fatigue associée à cette maladie.

Le curcuma dans l’alimentation quotidienne peut contenir plusieurs avantages dans le soulagement de la thalassémie.

.

Les actifs du curcuma offrent un large éventail de qualités médicinales: analgésique, antiseptique, anti-inflammatoire, anti-oxydant, anti-tumorale, anti-dépresseur, etc. Nous vous conseillons de visiter cette enseigne qui diffuse d’excellents produits aux témoignages nombreux (prenez toujours le temps de lire les commentaires d’un site !) cliquez ici : Curcuma & curcumine –  produits

 

Sources :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3535097/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19534681
http://www.turmericforhealth.com/scientific-research-on-turmeric/curcuminoids-supplements-improves-anti-oxidant-status-in-thalassemia-patients

Curcumine et angiogénèse

La curcumine extraite du curcuma empêche la formation de nouveaux vaisseaux sanguins tumoraux alimentant le cancer.

Apoptose_curcumine

L’angiogenèse est le processus de croissance de nouveaux vaisseaux sanguins (néovascularisation) à partir de vaisseaux préexistants. C’est un processus physiologique normal, que l’on retrouve notamment lors du développement embryonnaire. Mais c’est aussi un processus pathologique, primordial dans la croissance des tumeurs malignes et le développement des métastases.
De nombreuses études ont confirmé que la racine de curcuma fournit par extraction hydroalcoolique un polyphénol aux propriétés anticancéreuses puissantes, ayant la capacité d’inhiber la formation de vaisseaux sanguins dans les tumeurs, la curcumine.

La plupart des avantages pour la santé du curcuma le sont grâce à ces extraordinaires composants, les curcuminoïdes. Ils sont englobé dans le terme curcumine (bien que techniquement, la curcumine se réfère à un seul curcuminoïde spécifique mais le plus présent des trois : curcumine,déméthoxycurcumine, bisdemethoxycurcumine). Les scientifiques ont établi que la curcumine est un puissant antioxydant et anti-inflammatoire. En fait, elle semble être un anti-inflammatoire et antioxydant plus puissant que la plupart de ses pendants médicamenteux traditionnel en vente libre (ains).

La curcumine est bien plus que juste un antioxydant; les milliers d’études suggèrent qu’elle est active avec un très large spectre imposant  plusieurs niveaux d’entraves au développement et à la progression des cancers. Source NaturalNews.  La Tétrahydrocurcumine (THC) issue de la curcumine, est une substance anti-oxydante délivrée par hydrogénation dans l’organisme.

tubercule_curcumaLa curcumine contre le cancer

Dans une étude publiée dans la revue  » thérapies alternatives en santé et médecine en 2010« , des chercheurs de l’Oklahoma City « Swaasth, Inc. » ont exposé des cellules de cancer du côlon humain trivalent à l’arsenic [As (III)]. En raison de ses propriétés toxiques, As (III) a été malgré tout approuvé par la FDA comme traitement de la leucémie. Parmi ses nombreux effets secondaires, cependant, il y a augmentation du diabète, des maladies cardiovasculaires et même d’autres cancers métastasiques. En particulier, l’As (III) est connu pour stimuler considérablement la formation de nouveaux vaisseaux sanguins ce qui revient à arracher de la mauvaise herbe pour la replanter plus loin !! Cela peut jouer un rôle important dans la formation et la propagation des tumeurs cancéreuses, qui nécessitent une vaste vascularisation pour soutenir leur croissance et rendre hors de contrôle la prolifération d’autres tumeurs.

Les chercheurs ont découvert que la curcumine inhibe l’expression du facteur de croissance vasculaire endothéliale dans les cellules cancéreuses du côlon exposés à l’arsenic. En outre, il réduit l’effet de l’As (III) en augmentant la densité des vaisseaux sanguins dans les cellules saine. « Collectivement, les résultats rapportés ici suggèrent fortement que le curcuma par se curcumine peut considérablement atténuer le processus de l’angiogenèse induite même avec une faible concentration (3 à 10 grammes de curcumine concentrée à 95% d’actifs).

La formation des vaisseaux sanguins qui est ainsi entravée est juste l’une des nombreuses façons que la curcumine offre pour endiguer le développement du cancer. Par exemple, un examen complet publié au Journal nutritionnels par un avis en 1996 a constaté que même des doses faibles de curcuminoïdes inhibent l’accumulation de mutations de l’ADN, réduisent les dommages à l’ADN, aident à la réparation des lésions précancéreuses, élimine 50% fois plus de produits chimiques mutagènes par l’urine chez les fumeurs et inhibent la formation des tumeurs du sein, de l’intestin, de la bouche et de la peau.

En 2010, une étude publiée dans le Journal de Biochimie clinique et nutrition a constaté que la curcumine extraite du curcuma et rendu 2000 fois plus disponible pour notre organisme par ajout de pipérine (20%) a augmenté les concentrations sanguines d’acide geranylgeranoique (produit chimique de lutte contre le cancer )(GGA). Une autre étude, publiée dans Breast Cancer Research and Treatment , a constaté que la combinaison de la curcumine et la pipérine (une molécule du poivre noir) a empêché les cellules souches du cancer du sein de se propager sans avoir d’effet indésirable sur les cellules saines du sein, contrairement à la chimiothérapie. Le polyphénol (curcumine) a été qualifié de « molécule intelligente » par ce distingo inexpliqué à ce jour que fait la curcumine en s’attaquant au mal et en renforçant les cellules saines.

cellule thcAmélioration de la santé cellulaire

La dernière étude a été particulièrement importante, car elle a démontré que la curcumine supprime avec succès la propagation des tumeurs, même les hormones-récepteur-négatives, qui sont notoirement difficiles à traiter. De plus en plus prometteuse, la curcumine trône en « surpuissant anti inflammatoire naturel » pour le traitement et/ouo prévention du cancer du sein, tel que l’année suivante lorsque des chercheurs de l’Hôpital populaire de la province de Zheijiang en Chine ont montré que la curcumine induit avec succès la mort cellulaire programmée (apoptose) dans les cellules lors d’étude en triple aveugle du cancer du sein. La même année, les chercheurs de l’Université du Texas ont confirmé la capacité de la curcumine à induire l’apoptose dans les cellules cancéreuses tout en améliorant réellement la santé des cellules non-cancéreuses.

La curcumine diminue également la sensibilité des cellules au cancer réduisant drastiquement le risque de métastases. Dans une étude publiée dans le Journal de l’American Chemical Society en 2009, des chercheurs de l’Université du Michigan ont découvert que la curcumine fournit l’aide nécessaire au renforcement des membranes cellulaires de façon plus ordonnée, augmentant leur résistance au cancer et à l’infection, assure le chercheur principal Ayyalusamy Ramamoorthy.

D’autres avantages connus de la curcumine du curcuma sont à inclure comme des effets antiviraux et antibiotiques, d’amélioration de la santé cardiaque, de l’amélioration des symptômes de la maladie d’Alzheimer, réduction de tout cancer exposé, de la fibrose kystique, amélioration de la libido par l’amélioration de la circulation sanguine avec effet déstressant sur l’organisme et des inflammations  intestinales.

Sources pour cet article : http://www.naturalnews.com/044324_turmeric_curcumin_tumor_angiogenesis.html

 

Publicité

Biocurcumax™