Anti-inflammatoire systémique – la curcumine

Propriétés anti-inflammatoires de la curcumine, un constituant majeur de Curcuma longa

curcumine anti inflammatoire

 

 

Recherches pré-cliniques et cliniques avec la curcumine

Jurenka JS

Résumé de recherches:

Le Curcuma longa (curcuma) a une longue histoire d’expérience et d’utilisation depuis des siècles dans la médecine ayurvédique comme traitement de conditions inflammatoires.

Les constituants du tubercule de curcuma comprennent trois curcuminoïdes dont la curcumine est majoritaire ( le diferuloylmethane; le constituant primaire et le responsable de la couleur jaune orangé vif en tant que pigment), la déméthoxycurcumine et la bisdemethoxycurcumine, ainsi que des huiles volatiles (tumerone, atlantone et zingiberone), des sucres, des protéines, et des résines.

Alors que la curcumine éveille et suppose dans un futur proche de nombreuses activités pharmacologiques, ses propriétés antioxydantes, anti inflammatoires, antifongiques, antivirales et antimicrobiennes sont d’ores et déjà largement acquises.

Cet article se concentre sur les propriétés anti-inflammatoires de la curcumine et son utilisation pour les conditions inflammatoires. L’effet de la curcumine sur le cancer (du point de vue anti-inflammatoire) est largement établi à tel point qu’aucune inflammation ne reste insensible à son actif.

Toutefois, un examen exhaustif de ses nombreux mécanismes anticancéreux est en dehors du champ d’application de cet article, vous pourrez en faire maintes recherches sur les documentations internet, et notamment dans les pages du présents site.

.

Biocurcumax™

.

La recherche avance chaque jour

curcumine scienceLa recherche a démontré que la curcumine est une molécule très pléiotropique* capable d’interagir avec de nombreuses cibles moléculaires impliqués dans l’inflammation.

Sur la base de la culture de cellules au début des recherches dans les années 1990/2000 et lors de recherche sur des animaux, des essais cliniques ont indiqué que la curcumine pourrait avoir un potentiel en tant qu’agent thérapeutique.

Ainsi, dans des maladies telles que les maladies inflammatoires intestinales, la pancréatite, l’arthrite et l’uvéite antérieure chronique, ainsi que de certains types de cancer.

En raison de son peu de disponibilité sanguine lors du passage de la barrière intestinale, la curcumine a vu son utilité thérapeutique quelque peu limitée, ce qui a conduit les chercheurs à étudier les avantages de la curcumine complexer avec d’autres substances pour augmenter sa biodisponibilité systémique.

De nombreux essais cliniques ont permi une compréhension encore plus approfondie des mécanismes et du potentiel thérapeutique de la curcumine. (source : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19594223)

Rendre la curcumine biodisponible pour un échange organique efficient fut une nécessité, la pipérine extraite du poivre noir se révéla être un optimiseur majeur qui permet à la curcumine de franchir la barrière intestinale en maximisant son activité de 700 à 2000 %.

La bromélaïne d’ananas et le gingembre sont aussi de très bon biodisponibilisant naturels même s’ils sont un peu moins puissants.

.

Biocurcumax™

.

Les curcuminoïdes sont des anti inflammatoires systémiques exceptionnels sans égal à ce jour, accentués par la pipérine et allié à des plantes aux vertus anti inflammatoires, anti septiques et autres, l’impact salutaire peut être redoutable contre toute forme de faiblesse immunitaire de l’organisme humain.

*La pléiotropie, du grec « pleion » (πλείων, plus), et tropê (τροπή, changement) qualifie un gène ou une protéine qui détermine plusieurs caractères phénotypiques.

Par conséquent, le phénotype induit par une mutation de ce gène n’est pas le reflet de l’effet sur une seule et unique fonction induite. Cela signifie qu’ici l’épice est déterminée comme agissant sur un très large spectre de situation inflammatoire pour ne pas dire toutes!

.

Biocurcumax™

.