Le pouvoir phytochimique du curcuma

Comprendre le pouvoir phytochimique de curcuma

Selon NaturalNews

 

curcuminoides_curcuma

 

Parfois appelée safran des Indes, le curcuma est une ancienne médecine ayurvédique qui a été utilisé pendant des siècles dans toute l’Indonésie et l’Asie du Sud-Est. C’est un puissant antioxydant et anti-inflammatoire avec une longue histoire à la fois en médecine et en cuisine.

Une plante vivace originaire d’Asie du Sud, le curcuma est un membre de la famille du gingembre. Certaines régions utilisent les feuilles ou mangent la première racine, mais le plus souvent la racine est récoltée, bouilli, puis séché dans des fours chauds et réduites en poudre.

La poudre de couleur jaune-orange est utilisée comme épice, additif alimentaire pour la coloration, et en tant que colorant de tissus aussi. C’est l’ingrédient principal dans la poudre de curry, une épice poivrée terreuse utilisée principalement dans de nombreux types de cuisine, Thaï et Indien.

Également utilisé par les praticiens de la médecine traditionnelle chinoise (MTC), le curcuma est un symbole de prospérité et considéré comme une herbe de nettoyage pour le corps entier.

Longtemps utilisé dans les aliments pour ses vertus médicinales, la principale composante du curcuma est la curcumine phytochimique, qui est un puissant anti-inflammatoire qui aide à combattre l’infection virale, le cancer et l’arthrite ( http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22921746 ).

Ses propriétés antioxydantes aident à neutraliser les radicaux libres, stimuler la vésicule biliaire, et protéger le foie. Le curcuma a prouvé réduire l’inflammation et le stress oxydatif cellulaire responsable des maladies dégénératives. Il améliore la circulation sanguine, ce qui améliore la fonction cognitive et la vitesse de la cicatrisation.

Des chercheurs étudient les avantages des curcuminoïdes pour traiter la maladie d’Alzheimer, le cancer, le diabète, l’arthrite, le VIH, la cataracte, les calculs biliaires, l’endométriose, l’athérosclérose, les crises cardiaques, et plus encore.

Le Dr Bach dit qu’il a des propriétés antioxydantes qui empêchent le développement des radicaux libres, et neutralise les existants. Certaines recherches montrent que la curcumine a des composés anti-fongiques et anti-bactériens en plus de ses nombreux avantages santé. C’est l’un des herbacés les plus étudiés aujourd’hui ( http://www.naturalnews.com/035615_turmeric_heart_curcumin.html ). Le curcuma est vraiment un super aliment salutaire grâce à ces curcuminoïdes.

 

Les phytonutriments du curcuma

Il y a plus de 90 principes actifs présents dans le curcuma, la plupart avec des activités biologiques se chevauchent et s’additionnent ( http://www.herballegacy.com/Alter_Chemical.html ).

Les principaux de ses composants sont:

  • Les Curcuminoïdes : des polyphénols naturels qui améliorent la communication cellulaire et de réduit les prostaglandines et des cytokines, ce qui réduit l’inflammation en général
  • Vitamines : A, C, E, B1, B2 et B3
  • Minéraux : calcium, fer, phosphore, chrome, manganèse , potassium, sélénium, zinc
  • Plusieurs caroténoïdes, les xanthophylles et carotènes, indiqués par le jaune vif, orange et rouge, ils se convertissent en vitamine A pour l’immunité lors de l’ingestion et selon les besoins de l’organisme, ou les besoins d’un lutte contre des radicaux libres, et préviendrait ainsi les maladies du cœur, selon les tests clinique (Mayo Clinic)
  • Amidon et protéines
  • Résine, une substance grasse dans la racine qui est soluble dans l’éther et un glucoside, le turpethin qui réduit la douleur et l’inflammation
  • Huiles essentielles naturellement incluses (ou volatiles) avec la turmérone, zingibérène, et p-tolymehyl
  • Inhibiteurs COX -2 (analgésiques) sans la fonction d’inhibition de la COX-1 trouvés dans l’aspirine et d’autres médicaments anti-inflammatoires agressifs et chimiques.
  • Cinéole et autres monoterpènes
  • Autres composés phytochimiques : Alpha-pinène, alpha-terpinéol, azulène, bêta-carotène, le bornéol, l’acide caféique, caryophyllène, l’acide cinnamique, l’eugénol, guaiacol, limonène, linalol, l’acide p-coumarique, p-cymène, turmérone, l’acide vanillique, phellandrène, sabinene, et beaucoup plus. Chaque constituant a de nombreux avantages pour la santé, mais ils travaillent également en synergie , ce qui rend la plante plus puissante que n’importe quelle autre.

Actions et utilisations des principaux constituants

Selon herballegacy.com , les avantages pour la santé résultant de la phytochimie engendrée naturellement par la curcumine sont légions.

La base de données phytochimique et ethnobotanique mondiale attribut les activités biologiques suivantes aux curcuminoïdes :

  • La curcumine est le principal curcuminoïde du curcuma, et responsable de la plupart des activités biologiques induites ( http://en.wikipedia.org/wiki/Curcumine ).
  • Les Curcuminoïdes sont des phénols naturels qui donnent au curcuma sa couleur jaune-orange distincte.
  • Le curcuma contient jusqu’à cinq pour cent des huiles essentielles (également appelés volatilles).
  • La curcumine, un polyphénol, est un indicateur de pH virant au jaune dans des solutions acides et rouge dans les solutions alcalines.
  • C’est un antioxydant puissant qui agit comme un anti-mutagène, ce qui signifie qu’il empêche les cellules de muter.
  • Il arrête les composés toxiques à partir de la réaction dans les tissus corporels.
  • La curcumine est également crédité d’améliorer la communication entre les cellules.
  • La curcumine est étudiée en tant que traitement pour la maladie d’Alzheimer. ( http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22924511 )
  • Les deux autres curcuminoïdes sont desmethoxycurcumine et bis-desmethoxycurcumine ( http://www.naturalnews.com/031461_turmeric_superfood.html ). Ensemble, ces composés phytochimiques travaillent pour lutter contre les causes de la plupart des maladies coronariennes, chroniques et auto-immunes en général aidés par des choix alimentaires pauvres et d’autres comme les produits pharmaceutiques. http://www.naturalnews.com/035615_turmeric_heart_curcumin.html
  • C’est un expectorant et antiseptique qui élimine les gaz et stimule le système nerveux central ( http://www.herballegacy.com/Alter_Chemical.html ). Cela signifie qu’il facilite la circulation, améliore la santé des vaisseaux sanguins et l’élasticité, réduit le mauvais cholestérol, améliore l’endurance physique, et inhibe l’agrégation plaquettaire.
  • Bien au-dessus de tous les phytonutriments et composés phytochimiques, la curcumine affiche un score ORAC des plus élevé au monde de près de 160 000. Cela signifie aussi qu’il aide à stimuler les ressources propres de l’organisme, tels que le glutathion, les antioxydants naturels, la superoxyde dismutase, et la catalase ( http://www.naturalnews.com/031461_turmeric_superfood.html ).
  • Ces substances aident les cellules a fonctionner de manière optimale, assure la protection des organes et tissus de l’oxydation.
  • L’actif du curcuma, la curcumine peut être difficile à absorber, de sorte qu’il est mélangé avec du poivre noir (pipérine) ou Bromélaïne, ce qui la rend biodisponible.

recherche curcumine

Considérations relatives à l’utilisation

  • Toute personne prenant des anticoagulants, devra consulter son médecin si ce dernier est pleinement informé, il saura doser une prise maximum de 500mg jour de curcumine ou l’interdire, selon la médication appliquée.
  • Si elle est indiquée pour votre état ou que vous envisagiez un traitement préventif largement encouragé par les résultats de recherches, assurez-vous de vérifier si vous devez utiliser un sirop (douleurs, anti inflammatoire en préventif ou actif), en gélule (bromélaïne d’ananas et ortie piquante pour l’arthrose et douleurs articulaires) ou en cataplasme/patch (douleur imminente, urgence douloureuse).
  • L’absorption et passage de la barrière intestinale est possible par les catalyseur naturel que sont la pipérine du poivre noir ou la bromélaïne d’ananas. La bromélaïne d’ananas aidera aussi à une bonne digestion parmi de nombreux avantages organiques.
  • Les personnes atteintes de maladie cardiaque et qui n’en connaissent pas la cause doivent également éviter la curcumine, de même que ceux qui ont des problèmes de coagulation sanguine. Il n’est également pas recommandé pour les personnes atteintes de calculs biliaires douloureux (mais peut aider ceux qui sont petits à s’échapper), prévient des troubles hépatiques toxiques, colique bilieuse, ou jaunisse obstructive, selon le Dr Bach. . Si vous êtes enceinte ou que vous essayez de le devenir, vérifiez avec un praticien qualifié.
sources de cet article comprennent: Balch, Phyllis A., CNC. Prescription pour Herbal guérison . Peguin Putnam, New York, 2002. P. http://www.naturalnews.com/042335_turmeric_phytochemicals_vitamins.html#ixzz31jCKEMkH

Notre conseil prévention :

Certaines personnes se jettent sur le premier supplément venu pour peu qu’il soit présenté avec mystère et de jolies couleurs, d’autres croient à tort que si vous payez plus, vous obtenez une meilleure qualité. Mon conseil est que vous ne devez pas payer plus de 50€ pour un mois d’utilisation quotidienne. De nombreuses entreprises profitent de battages médiatiques entourant la curcumine pour vendre le double de cette moyenne, d’autres citeront les réels avantages procurés par la curcumine sur un produit qui n’en contiendra que très peu et loin des effets simplement préventifs.
Le Supplément de curcumine que je recommande personnellement – Sirops+ de la société Wellnessbiovision – voir plus
De nos jours le déclin cognitif et l’inflammation sont si répandus, que je considère la curcumine, comme un supplément que tous doivent connaître. Les recherches ont montré que la curcumine optimise ou amplifie les éléments naturels qui peuvent lui être associés, ce qui se traduit par une synergie unique de la nature qui se confirme être notre meilleur alliée santé!