Curcuminoïdes Curcumine Curcuma

La curcumine extraite du Curcuma et ses propriétés anti-inflammatoires

 

Les-vertus-sante-du-curcuma

 

Curcuminoïdes, Curcumine & curcuma

Le curcuma est une épice anti-inflammatoire qui a la propriété de piéger les radicaux libres grâce à son pouvoir antioxydant par l’action des curcuminoïdes dont le principal est la curcumine. Le curcuma n’est pas la curcumine et ses curcuminoïdes, il les contient pour 2 à 5% par tubercule.

Curcumine et ses propriétés anti-inflammatoires

L’utilisation du curcuma, plante originaire de Java, à des fins alimentaires ne saurait faire oublier ses propriétés médicinales, connues des populations d’Inde et d’Asie du Sud Est depuis des temps très anciens.

.

Biocurcumax™

.

Curcuminoïdes en question

Les trois curcuminoïdes extraits du tubercule de curcuma sont par ordre d’importance la curcumine pour 85%, puis demethoxycurcumine et bisdemethoxycurcumine en moindre quantité.

Une des propriétés des curcuminoïdes réside dans leur pouvoir anti-inflammatoire. Celui-ci s’exerce en réprimant les fonctions des principaux acteurs de l’inflammation, les cellules neutrophiles.

Grâce à son pouvoir antioxydant, la curcumine piége les radicaux libres, c’est en cela qu’il est particulièrement apprécié des sportifs contre les diverses inflammations musculaires et tendineuses.

La synergie des effets anti-inflammatoires et antioxydants de la curcumine permet de contrarier les substances cancérigènes apportées par l’alimentation ou résultant d’un comportement à risque tel que les fumeurs, gros mangeurs et tendances fragiles.

 

curcumine_curcuma

 

Remède traditionnel contre la crise de foie, la curcumine du curcuma agit en augmentant la synthèse de bile par les cellules du foie (hépatocytes) ainsi que sa sécrétion dans l’intestin lors des phases digestives, effets cholérétique et cholagogue.

La bile va pouvoir alors faciliter l’absorption intestinale des graisses et remplir pleinement sa fonction de solubilisation du cholestérol, favorisant son élimination fécale sous forme de sels biliaires qui est l’effet hypocholestérolémiant de la curcumine.

La curcumine agit d’autre part sur le syndrome du colon irritable qui est une modification de la vitesse de passage des aliments dans l’intestin accompagnée de malaises.

Les curcuminoïdes du curcuma agissent contre ce syndrome, aussi appelé colopathie fonctionnelle, en stimulant de façon très sensible la production et la qualité du mucus gastrique. Celui-ci va alors tapisser la paroi intestinale et combattre les irritations, favorisant également une bonne rééducation du transit intestinal et une atténuation des douleurs abdominales.

.

Biocurcumax™

.

L’action anti inflammatoire de la curcumine associée au ginseng ou maca augmente l’action efficiente de ces deux suppléments naturels actifs pour une meilleure libido avec des résultats époustouflant.

Il est important de souligner en outre que, étant donné leurs effets anti-inflammatoires et antioxydants conjugués, les curcuminoïdes pourraient donner lieu à des applications uniques dans le domaine de la prévention et du traitement du cancer.

Une recherche en cours au Sloan-Kettering Cancer Research Center a montré que l’emploi des curcuminoïdes s’avérait efficace dans le traitement de la leucoplasie précancéreuse (une modification de type inflammatoire de la muqueuse buccale).

Des expériences en laboratoire indiquent que les dérivés phénoliques du curcuma ont également des effets anticancéreux dans la prévention et le traitement des malignités gastro-intestinales et pulmonaires. Les mécanismes d’action connus des curcuminoïdes dans la prévention de cancers induits de façon expérimentale sont les suivants:

1. augmentation de l’activité du glutathion (molécule anti-oxydante élaborée par l’organisme)
2. fixation directe à l’agent qui provoque le cancer (carcinogène) et son inactivation subséquente
3. inhibition du développement des tumeurs même dans les stades avancés de la malignité.

Un autre des mécanismes d’action des curcuminoïdes qui donne à penser qu’il pourrait s’agir de MRB, c’est leur rôle de régulation de la production de facteurs appelés cytokines (facteur nucléaire Kappa-B, facteur onconécrosant et interleukine-1), qui aggravent le processus inflammatoire dans l’organisme. Dans les études in vitro, les curcuminoïdes réussissent à inhiber l’activité des cytokines.

Ce mécanisme inhibiteur pourrait permettre d’expliquer les effets thérapeutiques potentiels des curcuminoïdes dans les diverses maladies inflammatoires et infectieuses qui sont entretenues par les cytokines.

Le nombre croissant d’articles qu’on a publiés sur les curcuminoïdes et la quantité de données scientifiques dont nous disposons aujourd’hui à cet égard ne devraient pas nous faire oublier les origines modestes de ces composés présents dans la racine de curcuma. Car, en définitive, notre compréhension scientifique de ces composés anciens ne devrait que souligner davantage l’importance du rôle qu’ils peuvent jouer comme aliments et nutraceutiques dans la prévention de la maladie.

Voyez en plus dans nos pages. voir  aussi Curcumine et Boswellia Serrata

.

Biocurcumax™

.

 À propos des auteurs
Vladimir Badmaev, M.D., Ph.D. a reçu une formation en pathologie clinique et anatomique au Kings Count Hospital et au Downstate Medical Center de New York. Au niveau du doctorat, il s’est spécialisé dans le domaine de l’immunopharmacologie. Auteur de nombreux articles et ouvrages portant sur la médecine traditionnelle, dans lesquels les médecines ayurvédique et tibétaine tiennent une place particulière, il est vice-président aux affaires scientifiques et médicales de la firme Sabinsa.
Muhamed Majeed, Ph.D., détient un doctorat en pharmacie industrielle de la St-John’s University de New York. Il possède une expérience de plus de 15 ans dans la recherche pharmaceutique aux États-Unis, ayant oeuvré au sein de firmes telles que Pfizer Inc., Carter-Wallace et Paco Research. Il possède une vase connaissance des propriétés pharmacologiques des plantes médicinales utilisées dans l’ayurvéda, médecine traditionnelle de l’Inde axée sur les plantes. Il est président et directeur général chez Sabinsa.