Vertus thérapeutiques de la curcumine

La Curcumine entre en scène…

 

 

  • Antioxydant de premier plan dans la lutte contre le vieillissement.
  • Anti-inflammatoire puissant, efficace dans les inflammations articulaires, respiratoires
  • intestinales, digestives, …
  • Protection du foie grâce à son action tonique favorisant l’élimination de la bile
  • Prévention de la maladie d’Alzheimer
  • Antiviral et antimicrobien puissant, très utile pour soulager les maux hivernaux : grippe, rhume, maux de gorge, … ;
  • Anti-cancer précieux, la curcumine prévient et freine le développement de certains cancers. L’Inde, grand consommateur de curcuma, présente un taux très faible de cancer du colon
  • Prévention des maladies cardio-vasculaires en agissant sur le mauvais cholestérol et en fluidifiant le sang, le curcuma aide au maintien de la santé des artères
  • Combat les inflammations de la peau et est un cicatrisant puissant
  • Anti-douleur utile dans les suites d’opérations et dans les désagréments dus au cycle féminin, règles douloureuses.
  • La Curcumine est digestive, carminative, stimule le foie. Elle débarrasse l’intestin des parasites. Elle est également antimicrobienne.
  • La Curcumine permettrait de soulager les rhumatismes, l’arthrite, les règles douloureuses.
  • Il faciliterait la guérison des ulcères et des blessures. Des études sont encore menées pour confirmer scientifiquement ces propriétés.
  • Il permettrait, en outre, de soulager les troubles digestifs comme la nausée, la perte d’appétit, les maux d’estomac.
  • Il préviendrait les maladies cardio-vasculaires, grâce à ses propriétés antioxydantes.
  • Il aurait un effet positif sur le Syndrome du côlon irritable.
  • Des recherches sont aussi menées concernant la maladie d’Alzheimer, la curcumine protégerait efficacement les neurones.

 

turmeric-banner

 

 

Les chercheurs se sont intéressés au curcuma. Ils l’ont analysé et ont isolé un élément très intéressant : la curcumine. C’est cette dernière qui en fait un aliment miracle.

Puissant antioxydant (proche de la vitamine C et E) et anti-inflammatoire (proche de la cortisone et de l’aspirine), il constituerait un aliment indispensable pour notre bien-être et notre santé.

Des études récentes ont montré que le curcuma était un puissant antioxydant. Il permettrait ainsi de lutter contre le vieillissement prématuré des cellules, contre diverses inflammations, contre certains cancers, contre le diabète. Il améliorerait la digestion. Il renforcerait le système immunitaire, serait un puissant fongicide.

.

Biocurcumax™

.

Le curcuma

On extrait de son rhizome une huile essentielle antimicrobienne, antiseptique et anti-inflammatoire (dans le cas de rhumatisme).
Elle entre dans la composition de produits cosmétiques contre l’acné du visage.

La curcumine du curcuma frappe fort…

La digestion :
Le Curcuma permet de lutter contre les dyspepsies, les ulcères et l’accumulation de toxines.

Le foie :
Le Curcuma favorise l’élimination de la bile et permet d’éviter les calculs biliaires.

La peau :
Le curcuma augmente le flux du sang dans le foie et
favorise sa purification. Le Curcuma sera donc très utile pour embellir
la peau et lutter contre les problèmes comme l’eczéma, le psoriasis,
l’acné ou l’urticaire.

Les yeux :
Infusion légère de Curcuma pour laver l’œil en cas de conjonctivite ou d’orgelet.

La prévention du cancer :
De récentes études ont mis en évidence l’affinité du Curcuma avec les intestins et démontré qu’il jouait un rôle préventif dans le cancer du côlon.

La gynécologie :
Le curcuma permet de libérer toute forme d’accumulation dans la partir basse de l’abdomen, et sera très utile en cas de fibromes kystes, Endométriose, dysménorrhée, aménorrhée et leucorrhée.

Les seins :
Le Curcuma purifie le lait maternel et sous forme de cataplasme, il soulage les mastites.

Les articulations :
Par sa double action anti-inflammatoire et régénérant des tendons, le Curcuma sera très utile pour soulager la goutte, l’arthrite et les entorses.

Les infections :
Son action antibactérienne et antibiotique est utilisée dans de nombreuses infections microbiennes, surtout les maux de gorge (en gargarismes).

Le cœur :
Action protectrice car le Curcuma permet de réduire le cholestérol total et de nettoyer les artères

 

.

Biocurcumax™

.

Ce qu’en pensent les autorités de santé

EMA
L’Agence européenne du médicament considère comme « traditionnel » l’usage du curcuma pour soulager « les digestions difficiles ». Elle recommande une durée maximale du traitement de deux semaines.

OMS
L’Organisation mondiale de la santé reconnaît comme « cliniquement justifié » l’usage du curcuma dans « les digestions difficiles avec hyperacidité et flatulences ». Elle reconnaît comme « traditionnel » son usage dans le traitement « des ulcères gastriques, de l’arthrite, des règles douloureuses ou irrégulières, de la diarrhée et des problèmes de peau ».

Commission E
La Commission E du ministère de la Santé allemand reconnaît l’usage du curcuma dans « le traitement des troubles de la digestion ».

ESCOP
La Coordination scientifique européenne en phytothérapie reconnaît l’usage du curcuma dans « le traitement symptomatique des troubles digestifs légers et des problèmes biliaires mineurs ».

.

Biocurcumax™

.

Les fibromes

curcumine-momentumLes fibromes étant généralement bénins et curables par la chirurgie, peu de laboratoires s’y intéressent activement. Il existe très peu d’études évaluant les remèdes utilisés traditionnellement en traitement des fibromes.

On retrouve dans la littérature médicales quelques travaux évaluant la capacité de certains composés végétaux à inhiber la croissance des cellules formant les fibromes : notamment la curcumine ( issue du curcuma) Une préparation en sirop a montré une efficacité clinique mesurable.

La curcumine a la capacité d’induire l’apoptose des cellules composant les fibromes ( l’apoptose est une forme de suicide cellulaire). A noter que la curcumine est mal assimilée par l’organisme. La consommation concomitante de poivre permet de multiplier par 20 son assimilation par l’organisme.

.

Biocurcumax™

.

One thought on “Vertus thérapeutiques de la curcumine

  1. Pingback: Le curcuma profite au diabète - Curcumine & Curcuma SantéCurcumine & Curcuma Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.