Curcumine et recherche anti cancer

Curcumine et recherche anti cancer, une découverte majeure

curcumin

Des scientifiques ont trouvé une technique de lutte potentielle contre le cancer très inhabituelle : des nanoparticules qui enferme et transporte la curcumine extraite du curcuma au sein même des cellules cancéreuses. Plus précisément, les particules enveloppent la curcumine comme encapsulée.

La recherche par ces scientifiques de l’Université des ressources naturelles et des sciences de la vie en Autriche a été publié dans le Journal de nanobiotechnologie le 6 décembre.

Curcumine à l’honneur

La curcumine issue du tubercule de curcuma, est couramment utilisé dans les currys et autres assaisonnements, et connu pour sa couleur distinctive, jaune vif.

Nous savions déjà que la curcumine avait révélé ses actions comme antioxydant et anti-inflammatoire puissants.

D’autres recherches ont montré que lorsque la curcumine est absorbée par les cellules tumorales, cela stoppe le cycle de croissance de la cellule et finit par tuer la cellule, ce que l’on nomme apoptose.

Le but des chercheurs était de porter la curcumine au coeur des cellules cancéreuses.

La curcumine ne se dissout pas dans l’eau, de sorte que les cellules ne sont pas capables d’absorber la curcumine brute, il faut lui adjoindre un catalyseur tel que le poivre noir, le gingembre, ou la bromélaïne d’ananas.

Et ce n’est pas en mangeant des currys ou du curcuma en poudre à chaque repas que vous en ressentirez le moindre avantage santé!

Nombre de vendeurs et fabricant peu scrupuleux surfent sur cette vague tant que le grand public n’est pas éduqué à faire la différence entre curcuma et curcumine (curcuminoïdes).

.

Biocurcumax™

.

Ainsi, pour l’expérience qui nous importe ici, les chercheurs ont emballé la curcumine dans de minuscules perles de graisse appelées « emulsomes ».

Les « Emulsomes » ont un noyau solide de la graisse les entoure par une couche lipidique que nos cellules qui absorberont facilement.

Les chercheurs ayant ajouté la curcumine en leur milieu les ont appelé des « CurcuEmulsomes. »

Ils ont testé l’efficacité de ces « CurcuEmulsomes » en les exposant à des cellules cancéreuses en laboratoire. Les cellules ont absorbé avec succès les « CurcuEmulsomes ».

Une fois absorbée par la cellule, l’émulsome se dissout, la curcumine est alors libérée lentement et progressivement dans les cellules.

Dans la section extrême droite du graphique ci-dessous vous pouvez voir l’efficacité des « CurcuEmulsomes » qui ont tué les cellules cancéreuses.

Il a fallu seulement 48 heures pour tuer près de la moitié d’entre eux lorsque la curcumine était à son niveau de concentration le plus élevé.

 

screen shot 2013-12-05 at 2.24.44 pmJournal de nanobiotechnologie / Ucisik, Schuster, Sleytr –

Le graphique montre que la concentration de curcumine sur l’axe x et le pourcentage de cellules vivantes sur l’axe y.

La partie gauche du graphique est le contrôle, le milieu est la curcumine envoyée aux cellules, et le droit est la curcumine délivrée par « emulsomes ».

.

Biocurcumax™

.

La curcumine lutte contre le cancer et le traque comme un objectif à détruire, il provoque une apoptose des cellules cancéreuses et seulement de ces cellules « aliennes ».

L’apoptose est l’auto suicide des cellules néfastes, la curcumine en induisant cet ordre aux cellules débarrasse ainsi l’organisme qui en consomme de toute forme d’inflammation.

Les « CurcuEmulsomes » libèrent progressivement la curcumine dans les cellules. Ceci est avantageux parce que la curcumine est utilisée ici de façon ciblée et en diffusion lente; les cellules cancéreuses ont plus de temps pour absorber la curcumine, ce qui permet de mieux tuer plus de cellules dans le temps.

Les chercheurs peuvent désormais cibler les cellules cancéreuses en envoyant des « CurcuEmulsomes » à l’intérieur du corps humain.

C’est un grand pas en avant dans le développement des façons d’administrer un remède qui va s’appliquer à d’autres médicaments qui ne se dissolvent pas facilement et difficile à absorber.

Source : http://www.businessinsider.com/curry-filled-nanoparticles-can-fight-cancer-2013-12#ixzz33CIh9Ouj

.

Biocurcumax™

.

banniere_curcum