Curcumine et Cellules souches du cancer

Les cellules souches du cancer et la curcumine

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 La curcumine

La curcumine est un polyphénol alimentaire bien connu provenant des rhizomes de curcuma, une épice indienne. L’effet anticancéreux de la curcumine a été démontré dans de nombreuses études cellulaires et animaux, et la recherche récente a montré que la curcumine peut cibler les cellules souches du cancer (CSC). Les cellules souches du cancer sont responsables d’initier et de maintenir le cancer, et de contribuer à la récidive et la résistance aux médicaments.

Un certain nombre d’études ont suggéré que la curcumine a le potentiel de cibler les CSC et d’agir sur leur auto-renouvellement.

L’impact potentiel de la curcumine, seul ou en combinaison avec d’autres agents anticancéreux, sur les cellules souches du cancer ont été évalués. En outre, la sécurité et la tolérabilité de la curcumine ont été bien établi par de nombreuses études cliniques.

La faible biodisponibilité de la curcumine a été considérablement amélioré par l’utilisation par des formulations particulières à base de pipérine et corps gras à usage chirurgicaux.

cancer_stem_cellsPlus d’essais cliniques sont en cours pour étudier l’efficacité de cet agent prometteur dans la chimio-prévention et le traitement du cancer. Nous examinons les effets de la curcumine sur l’auto-renouvellement des cellules souches et microARN spécifiques, ainsi que sa sécurité et son efficacité dans des études humaines récentes. (essais cliniques en cours voir ici)

En conclusion, la curcumine pourrait être un complément très prometteur pour le traitement du cancer traditionnel en traitant directement les cellules souches, donc à la source, évitant la production de cellules souches carcinogéniques.

Pour combattre et prévenir tout risque d’installation et de production de cellules souches du cancer, la Curcumine et la Boswellia Serrata sont les deux plantes les plus puissantes de la planète avec les cannabinols, créant une apoptose des cellules néfastes à la source.

Une association de curcumine et boswellia est le must pour une prévention active et restauratrice pour l’organisme.

 

banniere_curcum