La Curcumine anti cancer – Cette épice peut tuer les cellules cancéreuses, alors pourquoi les médecins ont peur de l’utiliser?

Cette épice peut tuer les cellules cancéreuses, alors pourquoi les médecins ont peur de l’utiliser?

Par le Dr Mercola

 

Les-vertus-sante-du-curcuma

 

 

Le cancer est une cause majeure de décès. Et s’il y avait une herbe naturelle et sûre qui pourraient agir sur presque tous les types de cancer?

Selon le Dr William LaValley, en concentrant leur travail clinique dans le traitement du cancer sur la curcumine – un dérivé de curcuma, et le pigment qui donne sa couleur jaune-orange au curcuma à découvert que cela pourrait répondre à ces exigences. Il est un composé naturel qui a été largement étudié et a été prouvé avoir de nombreuses applications de santé.

Comme moi, le Dr LaValley a étudié la médecine générale, mais a consacré beaucoup de temps à en apprendre davantage sur les voies biochimiques qui peuvent améliorer notre santé par la nutrition.

En 1982, il a participé à un programme d’échange avec la République populaire de Chine, où il a acquis une expérience de première main sur les anciennes pratiques de la médecine traditionnelle chinoise et l’acupuncture.

« L’un des messages les plus importants que j’ai appris est qu’il y a des produits naturels, des molécules naturelles, des plantes et des animaux qui sont là dans la nature, et qui ont été utilisés par les Chinois depuis au moins des centaines et probablement des milliers d’années pour leurs bénéfice santé. Ce qui a profondément changé ma perspective sur le monde de la médecine « , a t-il dit.

«Je suis retourné à l’école médicale avec ces nouvelles informations en quelque sorte, j’ai cherché des façons d’intégrer le point de vue de l’administration de produit pharmaceutique classique et l’administration d’extraits et de produits naturels. »

La curcumine a une activité anti-cancer puissant

En 2005, il a pris un congé sabbatique de pratique clinique pour plonger dans la science de la biologie moléculaire, la biologie moléculaire du cancer, en particulier. Il a également passé 9,000 à 9,500 heures pour construire une base de données relationnelle littéraire sur PubMed sur la biologie moléculaire du cancer.

Une leçon importante dans cette aventure, c’est que l’application de la biologie moléculaire peut être utilisé dans un certain nombre de maladies et symptômes décrits dans la littérature. Cette connaissance peut être recherchée dans la base de données PubMed.

« En apprenant la biologie moléculaire et les mécanismes du cancer avec ce que les éléments de preuve des effets des produits naturels sur des cibles moléculaires pour divers cancers, nous voyons qu’il y a beaucoup de preuves à l’appui de l’utilisation de diverses molécules, de produits naturels et de médicaments qui ont été approuvés et ont été mis à notre disposition pour la longue période de nos recherches et ayant tous une activité anti-cancer dans cet objectif. Pour arriver à ce que l’on appelle, un traitement anti-cancer moléculaire ciblée et pratiqué sous sa forme commune en oncologie moderne.

Je l’utilise avec mes patients parce que la preuve suggère et encourage l’utilisation des recommandations de ce traitement « .

 

tumeur

La curcumine anti cancer ? – Un traitement pour tous les types de cancer?

Fait intéressant, la curcumine semble être universellement utile pour presque tous les types de cancer, ce qui est très singulier étant donné que le cancer est une large variété de différentes pathologies moléculaires. Il était difficile de penser qu’il y avait une plante qui fonctionne pour la plupart des cancers.

Dr LaValley explique comment il est arrivé à cette conclusion:

 » Je suis retourné examiner la documentation et cherché des moyens de soutenir le processus de prise de décisions et recommandations que je fais pour le traitement sur ​​la base de la littérature scientifique, y compris la littérature classique, y compris le traitement chez l’homme avec des produits oraux médicaments ou produits naturels.

Une des choses les plus étonnantes de la curcumine est que cette molécule a une activité puissante, une activité anti-inflammatoire et vers beaucoup de molécules spécifiques.

Il existe des molécules dans les cellules et ces molécules interagissent les uns avec les autres le long de leur cheminement fonctionnel.

L’interaction de circulation se constate par les signaux qui sont transférés à des informations de trafic dans les molécules ayant de nombreux objectifs différents ou complexes moléculaires spécifiques « .

Comme l’a expliqué le Dr LaValley, si une molécule de curcumine peut causer une augmentation du trafic ou de l’activité d’une molécule particulière ou diminution / inhibition d’activité, des études ont montré à maintes reprises que le résultat final est une puissante activité anti-cancer appliqué à chaque cellule.

En outre, la curcumine n’altèrent pas les cellules normales, ce qui suggère qu’elle cible sélectivement des cellules cancéreuses ou malade. La recherche montre également que la curcumine agit en synergie avec certains types de médicaments de chimiothérapie, augmentant la vitesse d’élimination des cellules cancéreuses.

La curcumine Détruit le cancer de différentes façons :

La curcumine est le nutriment ayant le plus de preuves littéraire à l’appui de recours contre le cancer, y compris la vitamine D , qui a aussi beaucoup de fondements scientifiques. Fait intéressant, le métabolite de la curcumine et de ses dérivés sont également anti-cancérigène.

La curcumine est capable de moduler l’activité et la fonction des cellules de l’expression des gènes ce qui détruit les cellules cancéreuses et favorise la nutrition. Favorise également l’anti-angiogenèse, ce qui signifie que la curcumine aide à prévenir le développement de l’approvisionnement en sang supplémentaire nécessaire à la croissance des cellules cancéreuses. En termes de ses effets sur les voies moléculaires, la curcumine peut affecter tout cancer, une fois qu’il atteint la cellule.

 

Plus spécifiquement, la curcumine :

  • Inhibe la prolifération des cellules tumorales
  • Réduit l’inflammation
  • Inhibe la transformation des cellules normales en une tumeur
  • Inhibe la synthèse d’une protéine essentielle à la formation de tumeurs
  • Aide votre corps à détruire les cellules cancéreuses mutées de sorte qu’ils ne peuvent pas se propager dans tout votre corps
  • Aide à prévenir le développement et l’approvisionnement en sang supplémentaire nécessaire à la croissance des cellules cancéreuses (angiogenèse)

 

 

Turmeric-Root-and-PowderPourquoi le curcuma entier n’est pas efficace ?

Malheureusement, il n’y a que peu de curcumine dans un tubercule de curcuma et encore moins dans l’épice en poudre, pour obtenir des résultats quantité cliniquement pertinente. La racine de curcuma contient environ trois pour cent de concentration de la curcumine. Une autre limitation majeure de la curcumine comme agent thérapeutique est qu’il est difficil à absorber. Lorsqu’il est consommé sous sa forme brute, est absorbé, seulement un pour cent de la curcumine disponible sur les deux à trois pour cent contenu vous revient, autant dire rien !.

« L’industrie des produits naturels a développé une concentration de curcumine de 95 pour cent » explique le Dr LaValley . «Au début, il y a quelques années, c’était tout ce que nous avions à la disposition des patients. Pourtant, malgré la prise d’une concentration de 95 pour cent sous forme de capsule, tout ce qui pouvait être absorbé n’était toujours que de un pour cent. Afin d’obtenir des quantités de curcumine suffisantes dans le sang, qui soient plus raisonnable pour avoir un effet thérapeutique, les gens devaient consommer beaucoup de curcumine sous cette forme…

Dans ma recherche littéraire, j’ai trouvé un moyen de changer cela, d’augmenter considérablement la biodisponibilité, en fait un processus assez simple, en faisant bouillir de l’eau, en y versant deux capsules ou un peu de poudre (je dose par cuillère à café) et en faisant bouillir pendant 10 12 minutes. Cela augmentait la quantité de molécules de curcumine bio disponibles ou de forme absorbable « . Cependant, peu pratique,salissant pour un faible résultat.

La pratique et l’efficacité ont connu beaucoup de changements dans les formes d’absorption de la curcumine au cours des dernières années.

Optimisation :

La façon de profiter des bénéfices de la curcumine, à ce jour, de façon optimale, est représenté par une solution de dilution de type gras, telle que la glycérine chirurgicale souvent à base de colza, additionnée de pipérine. Ces préparations sont sept à huit cent fois plus absorbable que la concentration de 95 pour cent de poudre crue, non transformés.

La relation entre le cancer et résistance à l’insuline

Si vous êtes en surpoids, hypertension artérielle, taux élevé de cholestérol et / ou de diabète, alors la résistance à l’insuline et la leptine est un facteur prédominant. La résistance à l’insuline et la leptine est également un facteur commun entre les patients atteints de cancer. De mon point de vue, le régime cétogène (avec ou sans le jeûne intermittent ) serait une bonne stratégie de traitement pour résoudre la cause du problème. Une fois que vous avez normalisé votre taux de leptine et d’insuline, vous pouvez arrêter le régime cétogène, si c’est trop restrictif.

« Je suis d’accord avec vous, le régime cétogène est vraiment approprié dans de nombreux cas, probablement plus qu’ils ne s’en pratiquent, » a déclaré le Dr LaValley . « Il est connu pour les personnes de 80 ans ou plus, que les tumeurs solides et certains types de cancer du sang sont pour les amateurs de sucre. En d’autre terme, c’est qu’ils sont accros au sucre. Et le sucre est l’aliment préféré des cancers!

Je veux transmettre ce message pour motiver les gens à changer leur régime alimentaire, avec une très faible teneur en glucides.

Réduire la consommation de protéines peut être particulièrement utile pour les patients atteints de cancer. La viande rouge et le lait sont des ennemis pour les personnes atteinte du cancer.

Il serait également prudent d’évaluer la consommation de protéines.

Beaucoup d’Américains mangent beaucoup plus de protéines que nécessaire pour avoir une santé optimale.
La raison pour cela est que votre corps utilise en fait un excès de protéines (si un peu) pour stimuler la production d’hydrates de carbone. L’excès de protéines stimule également les voies de la rapamycine (mTOR), qui sont utiles pour le renforcement musculaire, mais peut être nuisible dans le traitement du cancer, car c’est une voie (mTOR) qui augmente la prolifération cellulaire.

Fait intéressant, le médicament « metformine », qui a une activité anti-cancéreuse, inhibe également la « mTOR », et seule la curcumine a un effet très similaire sans chimie!)

« Par exemple, si les patients ont un cancer du pancréas et le médecin veut mettre en œuvre un de mes protocoles, je donne une requête pour le patient de ce médecin et le médecin fera des recommandations pour leur mise en œuvre», explique le Docteur « De cette façon, Les patients peuvent recevoir des requêtes sans avoir à se rendre à la Nouvelle-Écosse …

C’est un peu difficile en ce moment car il y a beaucoup d’informations que de nombreux médecins ne connaissent encore et quand ils entendent leurs patients en demande cela leur fait peur. Je pense que l’un des problèmes les plus importants, en particulier aux États-Unis et au Canada, car quand un médecin veut administrer un de ces produits naturels ou plusieurs d’entre eux, ils craignent récriminations ou les mesures disciplinaires .

C’est, à mon avis, tout à fait regrettable, car il existe des preuves de compatibilité avec le mode d’utilisation d’autres types de médecine conventionnelle. Je pense que le plus important est d’informer les patients à reconnaître leur propre valeur dans le processus de prise de décision et exiger l’accès à ces options de traitement, parce qu’ils sont disponibles et étayées par des preuves scientifiques, ils ont aussi le droit de demander pour eux et pas simplement accepter ce qu’offre le médecin peu informé dans le cadre conventionnel. « 

 

Note : Pour toute information, mise en relation avec un professionnel de la curcumine et des protocoles existant merci de contacter Curcumine Santé Ici

 

 

Interview en anglais : 

Dr. Mercola and Dr. LaValley Discuss Curcumin

One thought on “La Curcumine anti cancer – Cette épice peut tuer les cellules cancéreuses, alors pourquoi les médecins ont peur de l’utiliser?

  1. Pingback: Curcumine et recherche anti cancer | Curcumine SantéCurcumine Santé

Comments are closed.