Curcuma et maladie de Crohn

Le curcuma contre la maladie de Crohn

maladie_de_crohn_curcuma

En plus de la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn est également classée comme maladie inflammatoire de l’intestin. Contrairement à la colite ulcéreuse que l’on trouve principalement dans le côlon et le rectum, la maladie de Crohn se produit dans une partie de l’intestin. La maladie de Crohn commence par se former en plaques et s’étend sur le tissu sain environnant pour ensuite se propager plus profondément dans les tissus. Les malade de crohn peuvent souffrir de fistules, d’ulcères, de fissures anales et de malnutrition en raison de la maladie. Les symptômes comprennent la diarrhée aqueuse ou sanglante, fièvre, douleurs abdominales, perte d’appétit et perte de poids par un empêchement par l’intestin d’absorber tous les nutriments nécessaires à l’organisme.

Il n’y a aucune cause spécifique à la maladie de Crohn sinon un système immunitaire défectueux et faible, constaté dans tout les cas comme point commun d’un terrain facilitant l’inflammation. Terrain génétique : Consommation d’aliments riches en graisses saturées et en sucre avec de faibles apports en fruits et légumes. Les fumeurs et les personnes d’ascendance européenne ou juive sont plus susceptibles de contracter la maladie de Crohn suivant des statistiques médicales récentes. Il n’y a pas de remède pour la maladie de Crohn, mais l’inflammation peut être contrôlée et peut entrer en rémission avec des médicaments croisés, la chirurgie, une meilleure alimentation, et des remèdes alternatifs dont la supplémentation naturelle.

La maladie de Crohn et la curcumine extraite du curcuma

Le curcuma est dit avoir des propriétés anti-inflammatoires, en fait c’est la curcumine qui en est extraite pour 5% de sa matière sèche qui est un anti inflammatoire puissant. La curcumine d’un famille de trois curcuminoïdes est d’un bénéfice indégniable pour les malades de Crohn. Comme avec la plupart des remèdes à base de plantes naturelles, les recherches se multiplient d’autant que ce pigment (la curcumine) se montre largement supérieurement efficace contre les inflammations de toutes sortes.

La maladie inflammatoire de l’intestin (MII) peut être chronique et mener au cancer en fonction du laps de temps entre son commencement et sa découverte. La chirurgie et les médicaments offrent rarement une guérison, la plupart des médecins essaient de gérer la maladie de Crohn par une thérapie alimentaire. Cela est particulièrement efficace chez les personnes qui font cet effort en le transformant en discipline de vie. La curcumine a des propriétés anti-cancer, anti-inflammatoires, antioxydantes,antifongiques et ses effets ont été étudiés chez les personnes souffrant d’une MII. Des biopsies des muqueuses de malades de Crohn ont été cultivées et traitées avec la curcumine avec succés. crohn_curcumine

Il y a de nombreuses études démontrant que la curcumine supprime les médiateurs inflammatoires tant chez les adultes que chez les enfants, offrant l’espoir pour ceux atteints de MICI comme la maladie de Crohn d’entrevoir un rétablissement rapide à la normale ou plus supportable de la maladie en endiguant son expansion organique. Dans une étude de 207 volontaires ayant des symptômes de maladie inflammatoire de l’intestin, divisés en deux groupe prenant 1 et 2 prises de curcumine concentrée titrée à 95% de curcuminoïdes tous les jours pendant 8 semaines, avec une posologie de 600 mg à 1 gramme de curcumine rendue biodisponible par la pipérine du poivre noir ou la bromélaïne.

Après cette période, on a constaté qu’il y avait une amélioration significative des symptômes dans les deux groupes, ceux ayant pris 1 comprimés 1 et ceux en ayant pris 2. Il y avait une réduction de 22% dans le groupe des « 1 comprimé » et 25% pour les « 2 comprimés », une réduction importante des douleurs et de l’inconfort général. Il y a eu une amélioration générale des fonctions de l’intestin dans les 3 jours pour tous les sujets traités, qui ont déclaré que leurs symptômes étaient en amélioration et plus supportables après le traitement. Cela montre que la curcumine du curcuma peut réduire les symptômes des maladies inflammatoires de l’intestin comme la maladie de Crohn.

La curcumine du curcuma contre la maladie de Crohn

Crohn_curcuma_curcumineDans une étude sur 5 patients atteints de la maladie de Crohn, il a été constaté que lorsque la curcumine donnée sous forme de gélules de 360mg de curcumine concentrée à 95%, 3 fois par jour pendant un mois, puis 360 mg, 4 fois par jour pendant 2 mois, il y a eu amélioration de leur condition flagrante. La curcumine qui est le principal agent pharmacologique extrait du curcuma est un anti inflammatoire des plus puissants connus à ce jour et opère sur un trés large spectre telle une molécule intelligente. La curcumine induit l’apoptose cellulaire des cellules inflammées (suicide cellulaire des cellules inflammées uniquement sans inquiéter les cellules saines).

Des études ont montré que les avantages anti-inflammatoires de la curcumine sont à égalité avec les corticostéroïdes, la phénylbutazone et d’autres médicaments anti-inflammatoires AINS qui eux ont des effets indésirables, alors que la curcumine n’en connait aucun. Comme il ne produit pas d’effets secondaires sur la numération sanguine, d’éventuels ulcères ou les saignements intestinaux comme les médicaments chimiques, la curcumine pourrait être utilisé comme une alternative sûre dans le traitement des maladies inflammatoires de l’intestin. Dans une étude sur des souris induites à la colite, il a été constaté qu’elles étaient protégées de tout mal, lorsque pré-traité avec la curcumine 5 jours à l’avance.

Qui plus est, les souris ayant reçu la curcumine ont perdu moins de poids et il y a eu une réduction des signes de colite, d’ulcères des muqueuses et des cellules inflammatoires dans les intestins. Les chercheurs pensent que les avantages offerts par la curcumine sont aussi puissants parce qu’elle inhibe le NF kappa-B, agent des cellules inflammatoires et a également des propriétés antioxydantes. Un autre grand avantage est pour ceux qui ont à traiter une maladie inflammatoire de l’intestin comme Crohn en prenant de fortes doses de curcumine sans risque jusqu’à trouver le dosage idéal qui peut varier selon les individus.

Dans une étude sur des souris, qui ont reçu 50 mg par kg de poids corporel de curcumine pendant 10 jours et ils ont moins souffert de la perturbation du côlon et de la diarrhée que les autres traitées par médicaments. Des doses plus élevées de 100 ou 300 mg par kg avaient des effets similaires et plus rapide. Il y a eu une diminution de lipide peroxidatin et réduit l’activité de la serine protéase. Ces résultats suggèrent que la curcumine pourrait être une excellente option de traitement pour les maladies inflammatoires de l’intestin (MII) comme la maladie de Crohn.

Dans deux études portant sur 99 patients, une combinaison de thérapie courante à la mésalamine, des corticostéroïdes et/ou de la sulfasalazine a été agrémenté avec de la curcumine. Il y eu une amélioration significative des symptômes trés rapidement. Certains patients pourraient réduire leur dose de corticostéroïdes et d’autres cesser de les prendre tout à fait. Cela montre que la curcumine peut être une thérapie alternative sûre et moins coûteuse contre les maladies inflammatoires de l’intestin comme la maladie de Crohn.

maladie de crohn curcumine

Dosage Des suppléments sont disponibles sous forme de comprimés, gélules ou sirop/teinture ou poudre de racine. La posologie dépend de la condition médicale spécifique et de la concentration en curcuminoïdes. Il est déconseillé pour les enfants en bas âge de prendre plus d’un gramme par jour. Pour les adultes bien qu’il n’y ait pas de risque de surdosage 1-3 g de curcuma par jour pourrait être des plus profitable aux malades de Crohn, selon certaines études.

Précautions Ceux qui ont prévues une intervention chirurgicale doit éviter de prendre de la curcumine pendant au moins 2 semaines avant la date d’opération car la curcumine facilite la circulation sanguine ce qui pourrait ralentir la coagulation du sang. Ne prenez pas de suppléments de curcumine si vous avez des maladies de la vésicule biliaire ou pendant la grossesse n’ayant aucune donnée pour ou contre à ce jour. Ceux qui prennent de la curcumine seront prudent en évitant des dosages important car cela peut interagir avec les médicaments anti-plaquettaires, les médicaments contre l’acidité de l’estomac, les analgésiques et des médicaments contre le diabète. Consultez toujours votre médecin avant d’inclure la curcumine ou d’autres suppléments à base de plantes dans votre alimentation.

Publicité

Biocurcumax™

Boswellia