Le Curcuma combat la Grippe

4 Avantages du Curcuma pour combattre ou se protéger de la Grippe

L’attaque grippale 

L’influenza ou grippe est une infection virale qui affecte principalement le système respiratoire et dure environ une semaine.

Elle se caractérise par l’apparition brutale d’une forte fièvre, des malaises, des douleurs du corps, sensation de froid, maux de gorge et toux. Une différence est à faire avec la grippe intestinale qui est une infection gastro-intestinale.

Il existe trois types de virus grippaux: A, B et C. La flambée récente du nombre de cas, a été celle d’un nouveau type de grippe A / H1N1.

Le virus de la grippe se transmet par les gouttelettes des éternuements, la toux, le manque d’hygiène et par transfert sur les objets que le patient a touché. Le lavage fréquent des mains avec du savon peut inactiver le virus et prévenir la propagation de la maladie tout simplement.

Des vaccinations et médicaments antiviraux sont disponibles. Cependant, en raison des effets secondaires, des dangers même (aluminium) et le développement de virus résistants aux médicaments, nombreux sont ceux qui recherchent des options plus sûres.

.

Les avantages de la nature

 

4 Actions du Curcuma contre la Grippe

Le curcuma est une épice qui appartient à la famille du gingembre. Il a un fort arôme et le goût et sa poudre a une teinte jaune doré caractéristique.

La curcumine est l’ingrédient bioactif le plus important de l’extrait de curcuma. Une concentration nécessaire pour justifier les allégations d’un certain nombre de ses propriétés médicinales exceptionnelles.

Le Lait d’Or ou lait de Curcuma est couramment utilisé en Inde comme remède contre la fièvre et aujourd’hui, nous allons comprendre pourquoi la science moderne s’intéresse à la curcumine.

.

.

1. Les propriétés antivirales du curcuma 

Le Curcuma agit avec un large spectre d’action en tant qu’agent anti-microbien : il a des propriétés virucides contre de nombreux virus.

La plupart des virus ont une structure spécifique dans laquelle la partie qui provoque l’infection est recouverte par une sorte d’encapsulation.
Lorsque le virus est en contact avec une cellule humaine, la partie infectée est libérée dans la cellule et stocké pour la multiplication du virus.

Une étude révèle que la curcumine inhibe spécifiquement l’activité de ces virus et de très faibles concentrations de curcumine sont nécessaires pour désactiver le virus de la grippe.

Des études de laboratoire montrent que la curcumine inhibe l’activité des virus de la grippe aviaire rapidement.

L’Université nationale Chung Hsing, à Taiwan a découvert une nouvelle activité de la curcumine en rapport avec le virus de la grippe.

L’hémaglutinine est une protéine qui est présente sur la surface du virus. Il utilise cette protéine pour envahir d’autres cellules. Fait intéressant, la curcumine interfère dans cette activité, empêche la réplication et l’invasion du virus.

En outre l’étude a démontré que la curcumine agit aux stades précoces de l’infection. Elle inhibe l’activité d’une protéine appelée facteur nucléaire kappa B qui contrôle l’inflammation. Ainsi, la réduction de son activité diminue la réplication du virus.

Lors de l’étude, ils ont également démontré que contrairement à d’autres médicaments antiviraux.

Ces mêmes antiviraux qui donnent naissance à des souches résistantes aux médicaments, la curcumine ne provoque pas de résistance aux médicaments.

Et bien au contraire, optimise l’efficacité d’une médication annexe, tout en réduisant les méfaits des effets indésirables liés à certains antiviraux.

La neuraminidase est une autre protéine présente à la surface du virus grippal A. Elle joue un rôle important dans la propagation de l’infection.

De nombreux médicaments antiviraux ont été développés pour inhiber l’activité de cette protéine, mais il y a certains inconvénients. En effet, les effets secondaires, une faible biodisponibilité et le développement de souches résistantes aux médicaments sont parfois dramatiques.

Un groupe de chercheurs coréens a démontré que la curcumine et les deux autres curcuminoïdes inhibent l’activité de cette protéine et présentent une activité antivirale contre la grippe H1N1 et de la souche H1N1 résistante aux médicaments.

Le projet de recherche à l’origine des études montrent que les dérivés de la curcumine présentent également une activité anti-grippale. Cependant , leur activité n’est pas aussi puissante que celui de la curcumine a elle seule.

Qu’est-ce que ça veut dire?
La curcumine et ses curcuminoïdes co-agents anti-inflammatoires, interfèrent dans le processus d’invasion des virus et les empêcher d’infecter et de se multiplier davantage dans le corps. Elle inhibe également l’activité du virus de la grippe aviaire (H1N1).

.

2. L’huile de curcuma inhibe également la croissance virale

Le germacrone est un composé isolé à partir de l’huile de curcuma est inhibe la réplication du virus de la grippe. Il agit contre la grippe A et B. Il empêche l’entrée ou l’attachement du virus aux cellules et inhibe également la réplication.

En outre, il protège contre l’infection létale, réduit la population virale dans les poumons et agit en combinaison avec d’autres médicaments antiviraux.

 L’étude montre que l’ huile de curcuma zédoaire inhibe l’activité de la grippe et le virus para-influenza I, II et III du virus.
Le zédoaire extrait de l’huile de curcuma peut être utilisé en pulvérisation pour traiter les infections des voies respiratoires.

Qu’est-ce que ça veut dire?
les propriété antivirale du curcuma ne se limite pas à la curcumine seule. Les huiles essentielles de curcuma et les espèces apparentées présentent la propriété antivirale propre au curcuma.

.

3. Il aide à réduire la fièvre et la sensation de chaud / froid

Le Lait de Curcuma est un remède maison en Inde pour combattre la fièvre et le froid. La fièvre est généralement due à une infection ou une inflammation.

Le facteur nucléaire Kappa B est le maître du processus d’inflammation. Il régle l’activité des gènes qui provoquent la production des agents pro-inflammatoires.

Les études animales prouvent que la curcumine bloque le facteur nucléaire Kappa B et empêche la production d’agents pro-inflammatoires pour alimenter la tumeur. Ainsi, que neutraliser le facteur de nécrose des interleukines. De cette manière son action réduit la fièvre.

L’huile de curcuma soulage la toux et l’expectoration. La recherche lui trouve un effet thérapeutique sérieux dans le traitement des troubles respiratoires.

Qu’est-ce que ça veut dire?
Que les propriétés anti-inflammatoires du Curcuma aide à réduire la fièvre, soulager l’état du rhume et la toux.

.

4. La curcumine du curcuma stimule le système immunitaire

S’il y a une seule herbe sur terre sur laquelle vous pouvez compter pour vous protéger contre presque tous les troubles, c’est bien le curcuma.

Le curcuma a des propriétés anti-inflammatoires, antioxydant, anticancéreux, anti-microbienne et un certain nombre d’autres propriétés pharmacologiques. (Lire anti-inflammatoire systémique )

En cas d’inflammation, le curcuma diminue l’activité du système immunitaire. Il est intéressant en période de faiblesse généralisée ou en cas d’infection, de se supplémenter en curcumine extraite du curcuma en tant qu’agent immuno-stimulateur, et donc protecteur. Un geste préventif sans effets indésirables, non invasif, qui ne se limite pas en terme d’action à large spectre.

Les études prouvent que les deux, que se soit le curcuma frais, pressé, en poudre, ou la curcumine concentrée, extraite du curcuma. Ensembles ou séparément à des doses différentes provoquent l’activité du système immunitaire et des cellules immunitaires. Ce fait est défini comme des plus utiles pour les cas de patients dont l’immunité est compromise.

Qu’est-ce que ça veut dire?
Que le curcuma peut stimuler votre système immunitaire pour lutter contre la grippe et rétablir la santé sans effets indésirables.

.

Biocurcumax™

.

Dosage de Curcuma Pour la grippe

Le Lait d’Or ou lait de curcuma


Dans le combat curcuma grippe
, la meilleure façon de soulager un rhume et la grippe est de consommer le lait d’or au curcuma. Deux à trois verres par jour m’ont suffit pendant une semaine pour passer au travers des douleurs et fièvres. Rien ne fonctionne plus vite et mieux que cela.

Le curcuma frais en poudre

Vous pouvez prendre de la poudre de curcuma de qualité (pas le flacon de curcuma de cuisine, irradié il ne contient pas d’actifs).

  • Commencez par de petites doses telles que  1/2 cuil. à  café et si vous voyez pas d’effets secondaires (surproduction de flore intestinale normale et nettoyante), puis augmenter progressivement la dose à 1 à 2 cuillères à café, et cela 2 à 3 fois par jour pendant quelques semaines.

Il est préférable de prendre la poudre avec votre nourriture pour éviter le reflux gastrique d’un estomac vide. Si vous avez une médication à heure fixe laissez un écart de deux heures.

.

Précautions

Le curcuma est absolument sans danger, sans risque pouvant mettre de quelque façon que soit la vie en danger, bien au contraire. Cependant, tout excès a ses revers. Ainsi au-delà de doses spécifiques, déjà testées sur l’homme dans le cadre de traitements de type cancer (voir articles dans le site – recherche par mots clés).

Ainsi, nous savons que pour des pathologies lourdes jusqu’à 24 grammes par jour de curcumine titrée à 95% de concentration en curcuminoïdes ont été très bien supportés par les patients sous contrôle médical.


WPLANTSPour une simple action de prévention point n’est besoin de telles doses de curcumine. De 250 mg à 2 gr par jour sont suffisants.

Une période d’adaptation de notre organisme à la curcumine et ses actions est commun à tous. En effet, elle stimule la production de mucine (flore intestinale) sous la forme d’un fluide aqueux. En surproduction dans un cycle de nettoyage plus ou moins intense, cela va occasionné quelques allez-retour aux toilettes.

Ces symptômes gastro-intestinaux bénins, sans douleur, sont possibles lorsque vous commencez à prendre du curcuma en doses thérapeutiques. Cette régulation du transit et nettoyage bénéfique est à connaitre, mais absolument salutaire, et pas vraiment un effet indésirable dans les faits !

.

Quelques conditions dans lesquelles les suppléments de curcuma devraient être évités par mesures de précautions raisonnables sont:

  • Grossesse et allaitement
  • Avant les interventions chirurgicales
  • Si souffrant de problèmes de vésicule biliaire
  • Si vous prenez des anticoagulants ou anti-acide pour l’estomac avec ulcère
  • Si vous avez une tendance à développer de calculs rénaux ou souffrant de la goutte (apport épice)
  • Toujours consulter un médecin avant de prendre tout supplément..

.

Biocurcumax™

.

Conclusion

  • Il ne fait aucun doute que le curcuma peut conjurer la grippe et ses symptômes connexes.
  • C’est un remède millénaire qui a été transmis à plusieurs générations en Inde et dans d’autres pays d’Asie et émerveille la science chaque jour.
  • Il est bon d’entendre que la science moderne soutient également ce concept.

source article : http://www.turmericforhealth.com plus références en lien sur les mots clés

.

Biocurcumax™

.

S’il vous plaît, merci de continuer à partager votre expérience

et cette base de connaissance du curcuma avec vos amis !

One thought on “Le Curcuma combat la Grippe

  1. Pingback: Le curcuma une protection contre la grippe - Le Bon Coin de Marie Line

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *