10 avantages santé du curcuma

10 Avantages éprouvés pour la santé du curcuma et de la curcumine

.

Le curcuma santé.

De nombreuses études de haute qualité montrent qu’il a des avantages majeurs pour notre corps et notre cerveau.

Voici les 10 meilleurs avantages santé fondés avec des preuves de recherches médicales sur le curcuma.

.

1. Le curcuma contient des composés bioactifs aux puissantes propriétés médicinales

.

.
Le curcuma est l’épice qui donne à la moutarde, au curry sa couleur jaune.

Il est utilisé en Inde depuis des milliers d’années comme épice et comme herbe médicinale. C’est au sein des sages pratiques de la médecine ayurvédique pour aider le corps à se maintenir à son plus haut niveau de santé.

Récemment, la science a commencé à regarder de plus près ce que les Indiens connaissaient depuis longtemps … les faits montrèrent des propriétés médicinales extraordinaires ( 1 ).

Ces composés sont appelés curcuminoïdes, la plus importante et la plus présente est la curcumine .

.

Des actifs naturels surpuissants

La curcumine est le principal ingrédient actif du curcuma et présent pour 2 à 4% du tubercule. Elle a des effets anti-inflammatoires puissants et est un antioxydant des plus puissants.

Cependant, la teneur en curcumine du curcuma n’est pas très élevé … d’ environ 3%, du poids comme nous le disions plus avant, toute supplémentation efficace sera envisageable qu’avec un complément concentré( 2 ).

Ce que dit la recherche..

La plupart des études sur cette plante, le sont à partir des extraits de curcuma qui contiennent surtout la curcumine. Avec des doses dépassant généralement 1 gramme par jour. Il serait très difficile d’atteindre ces niveaux de concentration simplement en utilisant l’épice de curcuma dans vos aliments, même de qualité ou frais.

Par conséquent, si vous voulez en faire l’expérience des effets bénéfiques, alors vous aurez besoin de prendre un concentré qui contienne des quantités importantes de curcumine.

.

Biocurcumax™

.

Disponibilité & curcumine

D’autre part, la curcumine est faiblement absorbée dans la circulation sanguine par le passage de la barrière intestinale. Le curcuma à besoin d’un « biodisponibilateur ». Le poivre noir, qui contient de la pipérine … une substance naturelle qui améliore l’absorption de la curcumine de 2000% par notre organisme optimise son efficacité ( 3 ).

Personnellement, je préfère ouvrir mes gélules et les consommer avec quelques poivrons, oignons et ail fricassés à l’huile d’olive vierge. Ainsi avec mon supplément de curcumine est au maximum de ses facilités d’absorption.

Si la curcumine n’est absolument pas hydrosoluble, elle est cependant liposoluble, et il peut donc être une bonne idée de prendre ce supplément ainsi avec votre repas!

Le curcuma contient la curcumine, une substance ayant des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes puissantes. La plupart des études utilisées extraits de curcuma qui sont normalisés pour inclure de grandes quantités de curcumine.

 .

tubercule et poudre de curcuma

tubercule et poudre de curcuma

.

2. La curcumine est un pigment anti-inflammatoire naturel

L’ inflammation est extrêmement importante car elle aide le corps à combattre les envahisseurs étrangers et a également un rôle dans la réparation des dommages.

Sans inflammation, les agents pathogènes comme les bactéries pourraient facilement prendre en charge notre corps, l’infecter et nous tuer.

Bien que l’inflammation aiguë (à court terme) soit bénéfique, elle peut devenir un problème majeur quand elle est chronique (à long terme) et destructrice des tissus sains du corps.

On pense maintenant que même l’inflammation chronique de moindre importance joue un rôle majeur dans presque toutes les maladies chroniques occidentales. Cela comprend les maladies cardiaques, le cancer, le syndrome métabolique, de diverses maladies dégénératives Alzheimer et ( 4 , 5 , 6 ).

Par conséquent, tout ce qui peut aider à combattre l’inflammation chronique est d’une importance potentielle dans la prévention et même le traitement de ces maladies.

Il se trouve que la curcumine est fortement anti-inflammatoire, elle est si puissante que sa capacité correspond à l’efficacité de certains médicaments anti-inflammatoires sans les effets indésirables ( 7 ).

La curcumine cible réellement plusieurs étapes dans la voie inflammatoire, au niveau moléculaire jusqu’à soutenir l’adn.

WPLANTSLa curcumine bloque les NF-kB , une molécule qui se déplace dans les noyaux des cellules et se lie sur les gènes liés à l’ inflammation. NF-kB est censé jouer un rôle majeur dans de nombreuses maladies chroniques ( 8 , 9 ).

Sans entrer dans les détails (le mécanisme de l’inflammation est extrêmement compliqué), l’important ici est que la curcumine est une substance bioactive qui combat l’inflammation au niveau moléculaire ( 10 , 11 , 12 ) et peut empêcher par une simple prévention que cela n’arrive !

Dans plusieurs études, son activité est comparée avantageusement à celle des médicaments pharmaceutiques anti-inflammatoires … à l’ exception sans les effets secondaires ( 13 , 14 ).

L’inflammation chronique est connue pour être un contributeur à de nombreuses maladies communes occidentales. La curcumine peut inhiber de nombreuses molécules connues pour jouer un rôle majeur dans l’inflammation.

.

.

3. Le curcuma augmente considérablement la capacité antioxydante du corps

Les dommages oxydatifs sont considérés comme l’un des mécanismes accélérant le vieillissement et l’arrivée de nombreuses maladies.

Elle implique des radicaux libres , des molécules hautement réactives avec des électrons non appariés.

Les radicaux libres ont tendance à réagir avec des substances organiques importantes, telles que des acides gras, des protéines ou de l’ ADN.

La raison principale pour laquelle les antioxydants sont si bénéfiques, c’est qu’ils protègent notre corps contre les radicaux libres.

La curcumine se trouve être un puissant anti-oxydant qui peut neutraliser les radicaux libres en raison de sa structure chimique ( 15 , 16 ), c’est vraiment ça le curcuma santé.

Mais la curcumine stimule aussi l’activité des enzymes antioxydantes saines du corps ( 17 , 18 , 19 ).

De cette façon, la curcumine offre un coup sévère aux radicaux libres. Elle les bloque directement, puis stimule les mécanismes antioxydants du corps.

La curcumine a de puissants effets antioxydants. Elle neutralise les radicaux libres, puis stimule les enzymes antioxydantes du corps.

.

Biocurcumax™

.

4. La curcumine stimule le facteur neurotrophique dérivé du cerveau, lié à l’amélioration de la fonction cérébrale et à un risque plus faible de maladies cérébrales

Jusque là on pensait que les neurones ne pouvaient pas se diviser et se multiplier au-delà de la petite enfance.

Cependant, on sait maintenant que cela se produit. Les neurones sont capables de former de nouvelles connexions, dans certaines régions du cerveau, ils peuvent aussi se multiplier et augmenter en nombre.

L’ un des principaux facteurs de ce processus est  le facteur neurotrophique (BDNF), qui est un type d’hormone de croissance qui fonctionne dans le cerveau ( 20 ).

Beaucoup de troubles cérébraux communs ont été liés à une diminution des niveaux de cette hormone. Cela inclut la dépression et la maladie d’Alzheimer ( 21 , 22 ). Fait intéressant, la curcumine peut augmenter les niveaux de BDNF (cérébrales 23 , 24 ).

En faisant cela, elle peut être efficace pour retarder ou même renverser de nombreuses maladies dégénératives du cerveau liées à l’ âge dans la fonction cérébrale ( 25 ).

Il y a aussi la possibilité qu’elle pourrait aider à améliorer la mémoire et vous rendre plus intelligent. tout ceci est logique compte tenu de ses effets sur les niveaux de BDNF, mais cela doit absolument être testé dans des essais humains contrôlés ( 26 ).

La curcumine booste les niveaux d’hormone du cerveau BDNF, qui augmente la croissance de nouveaux neurones et combat divers processus dégénératifs dans le cerveau.

.

.

.

5. La curcumine conduit à diverses améliorations qui devraient réduire le risque de maladie cardiaque

La maladie cardiaque est le plus grand tueur dans le monde ( 27 ).

Il a été étudié pendant de nombreuses décennies et les chercheurs ont appris beaucoup de pourquoi il se produit. Il s’avère que la maladie cardiaque est incroyablement compliquée et il y a diverses choses qui y contribuent.

La curcumine peut aider à renverser de nombreuses étapes dans le processus de la maladie cardiaque ( 28 ).

Peut-être le principal avantage de la curcumine relatif aux maladies cardiaques, est d’améliorer la fonction de l’endothélium, qui est la paroi des vaisseaux sanguins.

Il est bien connu que la dysfonction endothéliale est un facteur majeur des maladies cardiaques et qui implique une incapacité de l’endothélium à réguler la pression artérielle, la coagulation du sang et divers autres facteurs ( 29 ).

Plusieurs études montrent que la curcumine améliore la fonction endothéliale. Une étude montre que c’est aussi efficace que l’exercice qu’un patient ne pourrait effectuer, un autre montre que cela fonctionne aussi bien que le médicament atorvastatine ( 30 , 31 ).

De plus, la curcumine réduit également l’inflammation et l’oxydation (comme vu ci-dessus), qui sont également importants dans le déclenchement des maladies cardiaques.

Dans une étude, 121 patients qui ont subi une chirurgie de pontage coronarien ont été randomisés soit avec un placebo ou d’autres avec 4 grammes de curcumine par jour, quelques jours avant et après la chirurgie.

Le groupe ayant pris la curcumine a eu 65% risque en moins de subir une crise cardiaque à l’hôpital durant la récupération en rapport des statistiques( 32 ).

La curcumine a des effets bénéfiques sur plusieurs facteurs connus pour jouer un rôle dans les maladies cardiaques. Elle améliore la fonction de l’endothélium et est un puissant anti-inflammatoire et antioxydant pour un corps sain.

.

Biocurcumax™

.

6. Le curcuma peut aider à prévenir (et peut-être même traiter) le cancer

Le cancer est une maladie terrible, caractérisée par une croissance incontrôlée des cellules.

Il existe de nombreuses formes de cancer, mais ils ont plusieurs points communs, dont certains semblent être affectés par la curcumine prise en supplémentation suffisante ( 33 ).

Les chercheurs ont étudié la curcumine comme une herbe ou plante bénéfique dans le traitement du cancer. Elle peut affecter la croissance du cancer, le développement et la propagation au niveau moléculaire ( 34 ).

Des études ont montré qu’elle peut réduire l’angiogenèse (croissance de nouveaux vaisseaux sanguins dans les tumeurs), les métastases (propagation du cancer), ainsi que de contribuer à la mort des cellules cancéreuses par apoptose ( 35 ).

De nombreuses études ont montré que la curcumine peut réduire la croissance des cellules cancéreuses en laboratoire et inhiber la croissance des tumeurs chez les animaux ( 36 , 37 ).

Pour cet événement, la dose est élevée à 4 à 10 gr de curcumine (de préférence avec un amplificateur d’absorption comme le poivre – pipérine) par jour ! La recherche montre que la curcumine peut aider à traiter le cancer chez les humains, cependant le champs d’application est aussi vaste que les processus amenant au cancer, et le recherche à encore fort à faire.

D’autre part, il y a des preuves montrant que le curcuma santé peut aider à prévenir que le cancer ne se produise en premier lieu, en particulier les cancers du système digestif (comme le cancer colorectal). Ceci par une simple prévention.

Dans une étude 44 hommes présentant des lésions dans le côlon qui se transforment parfois en foyers cancéreux, 4 grammes de curcumine par jour pendant 30 jours a réduit le nombre des lésions de 40% ( 38 ).

Peut-être que la curcumine sera utilisée dans le cadre des traitements du cancer conventionnel un jour. Il est trop tôt pour le dire avec certitude, mais il semble prometteur de le penser, et cela est intensément étudié à mesure que nous parlons dans les laboratoire les plus réputés. Nous avons toujours l’espoir que ce ne soit pas pour en faire uniquement de l’argent!!

La curcumine conduit à plusieurs changements au niveau moléculaire qui peuvent aider à prévenir et peut-être même amener au traitement du cancer.

.
WPLANTS

.

7. La curcumine peut être utile dans la prévention et le traitement de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est la maladie neurodégénérative la plus commune au monde et une des principales causes de démence.

Malheureusement, aucun traitement curatif n’est disponible pour la maladie d’Alzheimer pour l’instant. 

Par conséquent, l’empêcher de se présenter en premier lieu est de la plus haute importance s’il y a un moyen à disposition.

Il peut y avoir de bonnes nouvelles à l’horizon, parce que la curcumine a démontré pouvoir traverser la barrière hémato-encéphalique ( 39 ).

Il est connu que l’inflammation et les dommages oxydatifs jouent un rôle primordial dans la maladie d’Alzheimer. Comme nous le savons, la curcumine a des effets bénéfiques sur les deux ( 40 ).

Cependant , une caractéristique clé de la maladie d’Alzheimer est l’accumulation d’enchevêtrements de protéines appelées plaques amyloïdes. Des études montrent que la curcumine peut aider à éliminer ces plaques ( 41 ).

Que la curcumine puisse vraiment ralentir ou même inverser la progression de la maladie d’Alzheimer doit être encore plus étudié en profondeur.

La curcumine peut traverser la barrière hémato-encéphalique et a été montré amener diverses améliorations dans le processus pathologique de la maladie d’Alzheimer.

.

Biocurcumax™

.

8. Les patients atteints d’arthrite répondent très bien à la supplémentation en curcumine

Une assiette pleine de poudre de curcuma

L’ arthrite est un problème commun dans les pays occidentaux.

Il en existe plusieurs types différents, mais la plupart impliquent une sorte d’inflammation dans les articulations.

Étant donné que la curcumine est un puissant anti-inflammatoire, il est logique qu’il peut aider à soulager et taiter l’arthrite. Plusieurs études montrent que cela est vrai.

Dans une étude de patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, la curcumine est encore plus efficace qu’un médicament anti-inflammatoire ( 42 ).

Beaucoup d’autres études ont examiné les effets de la curcumine sur l’arthrite et toutes ont abouti à des améliorations dans divers symptômes ( 43 , 44 ).

L’ arthrite est une maladie fréquente caractérisée par une inflammation des articulations. De nombreuses études montrent que la curcumine peut aider à traiter les symptômes de l’arthrite et est dans certains cas plus efficace que les médicaments anti-inflammatoires.

.

.

9. Des études montrent que la curcumine a des avantages incroyables contre la dépression

Racines et poudre de curcuma

La curcumine offre certaines pistes et promesses dans le traitement de la dépression.

Dans un essai contrôlé, 60 patients ont été randomisés en trois groupes ( 45 ).

Un groupe a pris du prozac, un autre groupe a pris un gramme de curcumine et le troisième groupe a pris à la fois le prozac et la curcumine.

Après 6 semaines, la curcumine avait conduit à des améliorations semblables au prozac. Le groupe qui a pris à la fois le prozac et la curcumine a été le meilleur taux de réussite par l’effet amplifiant de la curcumine.

Selon cette petite étude sur 60 patients, la curcumine est aussi efficace qu’un antidépresseur.

La dépression est également liée à la réduction des niveaux du facteur neurotrophique du cerveau et d’un hippocampe en déclin, une zone du cerveau ayant un rôle dans l’apprentissage et la mémoire.

La curcumine augmente les niveaux du FDN, ce qui pourrait renverser certains de ces changements ( 46 ).

Il y a aussi des preuves que la curcumine peut stimuler les neurotransmetteurs tels que la sérotonine et la dopamine ( 47 , 48 ).

Une étude chez 60 patients déprimés a montré que la curcumine était aussi efficace que prozac pour soulager les symptômes de la dépression.

.

Biocurcumax™

.

10. La curcumine peut aider à retarder le vieillissement et à lutter contre les maladies chroniques liées à l’âge

Si curcumine peut vraiment aider à prévenir les maladies cardiaques, le cancer et la maladie d’Alzheimer … alors cela aurait des avantages évidents pour la longévité .

Pour cette raison, la curcumine est devenu très populaire comme un supplément anti-vieillissement ( 49 ).

Et étant donné que l’oxydation et de l’inflammation sont censés jouer un rôle dans le vieillissement, la curcumine peut avoir des effets qui vont bien au-delà de la prévention de la maladie ( 50 ).

.

Biocurcumax™

.

source :https://authoritynutrition.com/top-10-evidence-based-health-benefits-of-turmeric/

La curcumine et la science

La curcumine et la science, une amitié solide

 

curcumine sante energie

 

La science le confirme, la curcumine extraite pour 5% de curcuminoïdes actifs depuis le tubercule de curcuma, est aussi efficace que 14 médicaments chimiques.

La curcumine et la science.

Téléchargez une étude complète en français : cliquez ici

science curcumineLe curcuma est l’une des plantes les plus étudiées dans le monde aujourd’hui. Ses propriétés et ses composants (principalement médicinales : la curcumine) ont fait l’objet de plus de 6000 études biomédicales, publiées et évaluées par des pairs. En fait, notre projet à long terme de recherche sur plus de cinq ans et sur tout les aspects santé de cette plante sacrée a révélé plus de 600 applications préventives et thérapeutiques potentielles, ainsi que 175 effets physiologiques bénéfiques distincts.

Ces constatations sont exceptionnelles dans la nature et inégalées de par le spectre incroyable d’une amplitude d’action qui ne semble pas trouver de fin, tant les études se succèdent et trouve toute et à chaque fois un intérêt dans la curcumine.

Cette base de données complète de 1585 résumés d’études faites sur la curcumine du curcuma et recensées par la NCBI (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/) ministère sanitaire d’état.

Compte tenu de la densité même de la recherche effectuée sur cette épice remarquable, il n’est pas étonnant qu’un nombre croissant d’études aient conclu que l’on peut comparer favorablement la curcumine dans ses effets à une variété de médicaments conventionnels, comme ceux suivants:

Lipitor / atorvastatine (médicament contre le cholestérol) :

Une étude de 2008 publiée dans la revue « drogues » de R & D a constaté qu’une préparation standardisée de curcuminoïdes extraits du curcuma se compare offre des résultats comparables à l’atorvastatine (nom commercial du Lipitor) sur la dysfonction endothéliale, la pathologie sous-jacente du sang qui induit l’athérosclérose, en association réduit l’inflammation et le stress oxydatif des diabétiques de type 2. [i]

Les corticostéroïdes (médicaments stéroïdes):

Une étude de 1999 publiée dans la revue « Phytothérapie » la recherche a constaté que le polyphénol primaire du curcuma, le pigment de couleur safran connu sous le nom de curcumine, se compare favorablement aux stéroïdes dans la gestion de l’uvéite antérieure chronique, une maladie oculaire inflammatoire. [ii ]
Une étude de 2008 publiée dans Critical Care Medicine a révélé que la curcumine se compare sans conteste à la dexaméthasone corticostéroïde lors de test sur l’animal se révélant être une thérapie alternative pour protéger des blessures associées aux transplantation du poumon par des gènes inflammatoires en les régulant à la baisse. [iii]
Une étude antérieure publiée en 2003 dans « Cancer Letters » a montré que la curcumine a également été comparé à la dexaméthasone dans un modèle de blessures du poumon, une ischémie par perfusion. [iv]

Prozac / fluoxétine et imipramine (antidépresseur):

Une étude de 2011 publiée dans la revue « Acta Poloniae Pharmaceutica » affirme que l’on a découvert que la curcumine est comparable dans une de ses multiples actions, aux deux médicaments oeuvrant pour la réduction des comportements dépressifs dans un modèle animal. [v] [pour plus sur curcumine et la dépression]

L’aspirine (anticoagulant):

En 1986, in vitro et in vivo une étude publiée dans la revue « Arzneimittelforschung » a découvert que la curcumine offrait des effets identique à la prostacycline anti-plaquettaire et avait des effets de modulation par rapport à l’aspirine, indiquant que la curcumine peut offrir une valeur positive pour les patients sujets à la thrombose vasculaire et exigeant un traitement anti-arthrosique. [vi]

Les médicaments anti-inflammatoires :

Une étude de 2004 publiée dans la revue « Oncogene » a prouvé que la curcumine (ainsi que le resvératrol) sont des alternatives efficaces à la drogue telle que l’aspirine, l’ibuprofène, le sulindac, la phénylbutazone, le naproxène, l’indométacine, le diclofénac, la dexaméthasone, le célécoxib, et le tamoxifène à exercer une forte action anti-inflammatoire et une activité anti-proliférative sur les cellules tumorales. [vii]

L’oxaliplatine (médicament de chimiothérapie) :

Une étude de 2007 publiée dans le « International Journal of Cancer » a constaté que la curcumine se compare favorablement avec l’oxaliplatine comme Agent antiprolifératif dans les lignées cellulaires colorectales. [viii] [pour plus curcumine et le cancer colorectal]

La metformine (médicament contre le diabète) :

Une étude de 2009 publiée dans la revue « Biochemitry » et la communauté de recherche biophysique qui explore les effets de la curcumine, affirment qu’elle serait efficace et utile dans le traitement du diabète, ayant trouvé que la curcumine active l’AMPK (qui augmente l’absorption du glucose) et supprime l’expression du gène gluconéogénique (qui supprime la production de glucose dans le foie) dans les cellules d’hépatome.

Fait intéressant, ils ont découvert que la curcumine était 500 fois à 100 000 fois (dans la forme connue sous le nom tétrahydrocurcuminoïdes (THC)) plus puissante que la metformine en activant l’AMPK contre sa cible en aval de l’acétyl-CoA carboxylase (ACC). [ix]

Une autre façon dont le curcuma par ses composantes actives révèlent leurs propriétés thérapeutiques remarquables est dans la recherche sur les « Résistant aux drogues (médicaments) et les multi-résistants aux traitement anti-cancers.

Cancers: multi-résistants aux traitement anti-cancers

scientifique curcumaNous avons trouvé pas moins de 54 études indiquant que la curcumine peut induire la mort cellulaire ou sensibiliser les lignées cellulaires de cancer résistant aux médicaments en facilitant un traitement conventionnel connexe. [x]

 

Nous avons identifié 27 études sur l’aptitude de la curcumine a induire la mort cellulaire (apoptose) ou à sensibiliser les lignées cellulaires résistantes de cancers traités par programme multi-médicamenteux face aux traitements conventionnels. [xi]

Considérant la force de la curcumine contenue dans le curcuma comme étant un record de la nature, après avoir été utilisé en tant que nourriture et médicaments dans un large éventail de cultures, durant des milliers d’années, un argument très fort peut être fait pour recommander l’utilisation de la curcumine comme une alternative aux drogues (médicaments chimiques) ou d’adjuvant dans le traitement contre le cancer .

Ou, mieux encore, une utilisation organique (non irradié) de curcuma certifié à des doses culinaires sur une base quotidienne tous les jours de sa vie, serait une prévention salutaire agréable pour ceux qui le peuvent. Sinon, vous pouvez opter pour une supplémentation préventive ou curative avec l’accompagnement de votre médecin.

 

curcumine santé

publicité : votre curcumine santé ici !

RESSOURCES CURCUMINE
[I] P Usharani, AA Mateen, MUR Naidu, YSN Raju, Naval Chandra. Effet de la PNE-02, l’atorvastatine et placebo sur la fonction endothéliale, le stress oxydatif et les marqueurs inflammatoires chez les patients atteints de diabète sucré de type 2: un groupe parallèle randomisée , contrôlée par placebo, étude de 8 semaines. drogues R D. 2008; 9 (4): 243-50. PMID: 18588355
[Ii] B Lal, AK Kapoor, OP Asthana, PK Agrawal, R Prasad, P Kumar, RC Srimal. Efficacité de la curcumine dans la gestion de l’uvéite antérieure chronique. Phytother Res. 1999 juin; 13 (4): 318-22. PMID: 10404539
[Iii] Jiayuan Sun, Weigang Guo, Yong Ben, Jinjun Jiang, Changjun Tan, Zude Xu, Wang Xiangdong, Chunxue Bai. préventives effets de la curcumine et la dexaméthasone sur des lésions pulmonaires de transplantation associé poumon chez le rat. Crit Care Med. 2008 Avr; 36 (4): 1205-1213. PMID: 18379247
[Iv] J Sun, D Yang, Li S, Z Xu, Wang X, C Bai. Effets de la curcumine ou la dexaméthasone sur lésion pulmonaire ischémie-reperfusion chez les rats. Cancer Lett. 2003 Mars 31; 192 (2): 145-9. PMID: 18799504
[V] Jayesh Sanmukhani, Ashish Anovadiya, Chandrabhanu B Tripathi. évaluation des antidépresseur comme l’activité de la curcumine et sa combinaison avec la fluoxétine et imipramine:. une étude de toxicité aiguë et chronique Acta Pol Pharm. 2011 Sep-Oct; 68 (5): 769-75. PMID: 21928724
[Vi] R Srivastava, V Puri, RC Srimal, BN Dhawan. Effet de la curcumine sur l’agrégation plaquettaire et la synthèse de la prostacycline vasculaire. Arzneimittelforschung. 1986 avril; 36 (4): 715-7. PMID: 3521617
[Vii] Yasunari Takada, Anjana Bhardwaj, Pravin Potdar, Bharat B Aggarwal. des agents anti-inflammatoires non stéroïdiens diffèrent dans leur capacité à supprimer l’activation de NF-kappa B, l’inhibition de l’expression de la cyclooxygénase-2 et la cycline D1, et l’abrogation de la prolifération des cellules tumorales. Oncogene. 9 décembre 2004; 23 (57): 9247-58. PMID: 15489888
[Viii] Lynne M Howells, Anita Mitra, Margaret M Manson. Comparaison des effets anti-prolifératifs oxaliplatine et la curcumine médiation dans des lignées cellulaires colorectales. Int J Cancer. JUI 2007 1; 121 (1): 175-83. PMID: 17330230
[Ix] Teayoun Kim, Jessica Davis, Albert J Zhang, Xiaoming Il, Suresh T Mathews. curcumine active l’AMPK et supprime l’expression des gènes dans les cellules de la néoglucogenèse hépatome. Biochem Biophys Res Commun. Oct 2009 16; 388 (2): 377-82. Epub aoû 2009 8. Revue: 19665995
[X] GreenMedInfo.com, curcumine Kills drogues cancers résistants , 54 résumés
[Xi] GreenMedInfo.com, curcumine Kills multi-drogues cancers résistants : 27 résumés.
Crédits: Écrit par Sayer Ji de www.greenmedinfo.com , où cet article a été initialement sélectionnée.

Curcumine contre dépression majeure

La curcumine pour le traitement de la dépression majeure

 

brain_depression

 

une étude contrôlée par placebo randomisé, en double-aveugle, par Lopresti AL, Maes M, GL Maker , Capot SD, Drummond PD.

Les avantages antidépresseurs de la curcumine extraite du curcuma indien ont été soutenus par les résultats d’un essai dirigé par un chercheur de l’Université Murdoch.

Le Dr Adrian Lopresti de l’École de psychologie et des sciences a étudié les effets de la curcumine , le pigment qui donne la couleur jaune au curcuma, lors d’une étude en double aveugle, randomisée, contrôlée par placebo auprès de 56 volontaires ayant un trouble dépressif majeur .

La moitié a été traitée avec un extrait breveté de curcumine (500 mg deux fois par jour) et l’autre moitié a pris un placebo pendant huit semaines.

Durant l’étude qui dura quatre et huit semaines, le Dr Lopresti a constaté que la curcumine était significativement plus efficace que le placebo dans l’amélioration de plusieurs symptômes liés à l’humeur chez les volontaires.

major-depressiveLe composé avait une plus grande efficacité dans un petit sous-groupe de personnes atteintes de dépression atypique, qui peuvent être caractérisés par un gain de poids significatif ou augmentation de l’appétit et d’hypersomnie.

« Dans les études d’origine animale la curcumine a toujours démontré avoir des effets antidépresseurs et a permis l’hypothèse que la curcumine pourrait avoir des effets antidépresseurs chez les personnes atteintes de dépression majeure », a déclaré le Dr Lopresti, qui est un psychologue clinicien d’un cabinet privé.

« Il y a eu quelques études positives sur l’humaines portant sur les effets de la curcumine contre la dépression. Cependant, ceci est la première étude réalisée en double aveugle, contre placebo, randomisée, contrôlée et sur une durée plus longue. »

 


Biocurcumax™

Le Dr Lopresti dit que des études précédentes avaient trouvé des liens forts entre l’inflammation dans le corps et la dépression et que la curcumine influençait plusieurs mécanismes biologiques, y compris l’inflammation de façon avérée.

« Les résultats de cette étude suggèrent que la dépression peut être traitée avec un agent qui a des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, comme la puissante curcumine » a t-il ajouté.

« Nos résultats soutiennent une recherche cohérente prouvant que la dépression est associée à une inflammation accrue. Malgré certaines croyances dépassées, la dépression n’est pas toujours issue de la chimie du cerveau comme la sérotonine. Cela pourrait être la raison pour laquelle il y avait des résultats particulièrement bons dans le sous-groupe de volontaires souffrant de dépression atypique parce que cette condition est souvent associée à des niveaux plus élevés de protéines inflammatoires. »

Le Dr Lopresti a déclaré qu’il espérait reproduire l’étude avec un groupe plus important de participants et sur une longue période de temps pour fournir une évaluation plus robuste de l’efficacité clinique de la curcumine.

« Il serait utile d’étudier si une dose plus élevée de la curcumine aura un effet antidépresseur plus grand et plus rapide, » at-il dit. ce qui est une quasi certitude aux vues des connaissances actuelles de cette molécule « intelligente » ayant des pouvoir à trés large spectre, anti inflammatoires, antioxydantes, antifongiques et antivirales.

curcumineLa curcumine extraite du curcuma est un formidable optimiseur des médications traditionnelles pour notre organisme tout en protégeant ce dernier des effets indésirables des traitements chimiques évitant perte de mémoire, dégradation des connectivités cérébrales et autres.

Source : « La curcumine pour le traitement de la dépression majeure: Une étude contrôlée par placebo randomisé, en double-aveugle, » Journal of Affective Disorders Volume 167, Pages 368-375 1 Octobre, 2014 DOI: 10.1016 / j.jad.2014.06. 001 – http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25046624

 


Biocurcumax™