Avantages de la curcumine contre la sclérose en plaques

Avantages de la curcumine du curcuma pour la sclérose en plaques

Si vous pensez que la sclérose en plaques (SEP) est une maladie rare, détrompez-vous. Plus de 2,5 millions de personnes dans le monde sont atteintes de SEP. Fait intéressant ici est que cette maladie n’est pas aussi courante sur le continent indien que dans les pays occidentaux.

scleroses en plaques curcumineLa sclérose en plaques affecte le système nerveux. Cette maladie imprévisible bouleverse la communication entre les différents organes et le cerveau. Les effets de cette rupture de la communication peuvent être légers ou destructeurs. Les dépôts de plaque sur les tissus nerveux, causées par la SEP mène à la destruction de l’enveloppe protectrice de cellules nerveuses (la Myéline) – Les symptômes de la SEP peuvent être : de la fatigue, des étourdissements, une vision floue, une motricité saccadée , l’incapacité de parler, de marcher ou d’écrire, douleurs , tremblements, troubles de l’humeur, perte de la mémoire, la perte du contrôle de la vessie ou de la sensibilité à la chaleur.

Les causes de la SEP ne sont pas connues mais il est théorisé que cela peut être dû à des facteurs environnementaux ou génétiques qui conduisent à cette maladie auto-immune. Les causes héréditaires – les personnes vivants sous les latitudes froides du nord pendant la première partie de leur vie, de l’âge de 18-45 ont des gènes où la réponse immunitaire sont quelques-uns des risques de développer la SEP précocement. Il n’y a pas de remède. Le traitement pourrait être l’utilisation de médicaments, la chirurgie, l’acupuncture, les massages ou d’autres thérapies .

La curcumine du curcuma et la sclérose en plaques

Il y a eu de nombreuses études afin de tester l’efficacité du curcuma comme agent anti-inflammatoire, anti-cancérigènes et anti-oxydant. Ses capacités neuroprotectrices sont liées à de bons résultats contre l’évolution de la maladie d’Alzheimer, pour guérir les blessures en aidant la cicatrisation, aider dans le traitement de divers cancers, la sclérose en plaques , etc.

La curcumine est le principal ingrédient actif dans le tubercule de curcuma. Les premières études ont montré que la curcumine pourrait bloquer la progression de la sclérose en plaques ou SEP. Dans les tests de laboratoire, les souris élevées avec une maladie ressemblant à de multiples symptômes de la sclérose en plaques appelée EAE – encéphalomyélite auto-immune expérimentale. EAE érode également la gaine de myéline de façon similaire à la sclérose en plaques. Ils ont été injectés avec 50-100 microgrammes de curcumine trois fois par semaine pendant environ un mois et ont montré quelques signes de symptômes. Les animaux n’ayant pas reçu de la curcumine ont développé une paralysie sévère dans les 15 jours. Les souris ayant reçu 100 microgrammes ont eu beaucoup moins de symptômes de la SEP le temps de l’étude.

Il a été estimé que la dose administrée à la souris était la même que celle consommée par un Indien dans son alimentation quotidienne. Cela pourrait être la raison pour laquelle les maladies auto-immunes sont rarement trouvées dans des pays comme l’Inde grand consommateur de curcuma depuis des milliers d’année. Il en va de même pour la Chine, où le curcuma est largement utilisé dans la cuisine.

La façon dont agit la curcumine pour prévenir la sclérose en plaques peut être en inhibant la production de protéine IL-12, la principale cause d’endommagement de la gaine de myéline. Nourrir la souris avec la curcumine a également considérablement réduit l’IL-17, IL-6, TGF-bêta, IL-21, RORgammat et l’expression de STAT3. La production de 17 cellules TH qui provoque diverses maladies inflammatoires fut aussi inhibée .

La répartition dans le système immunitaire est la cause de maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques. Les études se multiplient sur ​​l’utilisation des plantes pour traiter ces maladies, car elles provoquent peu d’effets secondaires et sont peu coûteux. La curcumine dans le curcuma a longtemps été présentée comme un produit biochimique pour lutter contre les maladies auto-immunes, car il peut réguler les cytokines inflammatoires. Le curcuma utilisé dans l’alimentation contient des niveaux trop faibles pour une aide curative ou préventive. Même utilisé concentré et pour de longues périodes ne provoque pas d’effets secondaires. Cependant de très fortes doses de suppléments de curcuma utilisés à des fins thérapeutiques pourraient avoir effets secondaires inconfortables même si sans dangers et donc doivent être utilisés avec prudence et avis médical adéquate. (même si peu de médecin se sentent concernés par les traitements naturels!)

Selon certains chercheurs la curcumine pourrait traiter les progrès physiopathologique de la SEP, car il a des propriétés neuroprotectrices et anti-inflammatoires. Cette maladie endommage la barrière sang-cerveau entraînant des blessures des gaines de myéline et des axones. Un traitement prophylactique avec de la curcumine extraite du curcuma pourrait prévenir ces dommages et les éviter. Cela pourrait prévenir les symptômes de la sclérose en plaques avant qu’ils n’apparaissent.

Dosage

Il n’y a pas de dosage unique de 1 gramme en prévention journalière, à 10 grammes pour un traitement plus curatif d’inflammation grave. L’utilisation d’une curcumine biologiquement traitée avec au moins 95% de curcuminoïdes actifs encapsulés par un corps gras type glycérine chirurgicale (colza purifié). Des capsules contenant poudre de curcuma, de liquides ou de suppléments de curcuma, des huiles, des teintures sont tous disponibles dans le commerce. La posologie dépend généralement de la condition spécifique. La bromélaïne ou la Pipérine peut améliorer les taux d’anticorps anti-inflammatoires et d’absorption du curcuma et est souvent combiné avec ce supplément. Mais je suggère d’utiliser le curcuma dans votre alimentation quotidienne. Cela garantit qu’il y a un approvisionnement régulier et pas de surdosage et des questions connexes.

Précautions

Le curcuma en épice ou concentré (95% de curcuminoïdes) inclus dans les aliments ne provoque pas d’effets secondaires, les gens sont invités à l’utiliser autant que possible. Certaines personnes, comme celles atteintes de diabète, de problèmes de vésicule biliaire et les femmes enceintes et allaitantes sont invités à éviter les suppléments de curcuma dans le doute. Si vous avez besoin d’une intervention chirurgicale, éviter ces suppléments 2 semaines avant la date prévue, le curcuma peut ralentir la coagulation du sang. En cas de doute consultez toujours votre médecin si vous souhaitez inclure des suppléments de curcuma à votre régime de traitement.

http://www.turmericforhealth.com/turmeric-benefits/benefits-of-turmeric-for-multiple-sclerosis

La curcumine a de belles perspectives pour le traitement de la sclérose en plaques.

Auteurs : Xie L 1 , Li XK , Takahara S .

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune inflammatoire chronique du système nerveux central (SNC). Elle est associée à une variété de caractéristiques physiopathologiques, y compris la répartition de la barrière hémato-encéphalique (BHE), attaque auto-immune, des blessures des axones et des gaines de myéline. Les cellules Th17 sont considérés comme un joueur clé immunologique pour le processus physiopathologique de la SEP. Les approches neuroprotectrices fonctionnent mieux avant le début des dommages, ce qui suggère que certaines prophylaxies sûrs et efficaces seraient des plus souhaitables.

oracLa curcumine, extraite de l’épice alimentaire curcuma, possède des propriétés anti-inflammatoire remarquables et des effets neuroprotecteurs uniques. Ici, nous passons en revue les principales caractéristiques de la curcumine impliqué en biologie, pharmacologie et chimie médicinale et de discuter de son intérêt potentiel pour le progrès physiopathologique de la SEP. (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20828641)

La curcumine est un antioxydant unique car antioxydant pour lui même en plus de l’être pour notre organisme, tout autre antioxydant perdant de sa nature antioxydante par simple exposition prolongée à l’air (oxygène). Note : nombres de vendeurs de sensation font croire à de pseudos antioxydants surpuissants, alors attention aux allégations mal informées !

 

banniere_curcum