Curcuma contre la fibrose hépatique

La curcumine extraite du Curcuma contre la fibrose hépatique

 

curcuma longa

 

Le curcuma et les troubles hépatiques

5 raisons pour lesquelles le Curcuma offre le meilleur de la nature contre la fibrose hépatique :

Tous les troubles hépatiques chroniques peuvent conduire à une fibrose du foie. La fibrose hépatique est un processus qui représente la réponse du foie à des blessures, des cicatrices.

Un foie blessé tente de réparer les dégâts en activant certains facteurs qui sollicitent les cellules du foie pour produire de grandes quantités de collagène (une fibre de matrice extracellulaire) et de nombreuses autres protéines de la matrice extracellulaire.

Ces protéines et ces fibres de la matrice extracellulaire s’accumulent dans le foie dans une telle proportion que cela conduit à d’autres problèmes hépatiques tels que la cirrhose, l’hypertension et l’insuffisance hépatique au final. Il est connu que cela augmente également les chances de cancer du foie par ailleurs.

Globalement la cirrhose et le cancer du foie sont maintenant parmi les dix principales causes de décès dans le monde entier . Ceci souligne la gravité de la fibrose hépatique.

La fibrose du foie à un stade avancé nécessite généralement une transplantation du foie. Comme cela a déjà été mentionné, la fibrose hépatique est provoquée par une maladie chronique du foie qui lèse cet organe. Ces maladies comprennent majoritairement l’hépatite chronique B et C, les maladies « alcooliques » du foie et non « alcooliques ».

A propos de curcuma

Curcuma-en-poudreCurcuma est une épice de couleur jaune, communément utilisée comme un exhausteur de goût, agent colorant et comme une médecine naturelle contre plusieurs maladies comme l’ arthrite , le rhume, les enflements, inflammations, douleur , ulcères, problèmes gastriques, maladies de la peau , vers et ecchymoses .

La recherche expérimentale a prouvé l’efficacité du curcuma dans le traitement de plusieurs des maladies mentionnées ci-dessus et beaucoup d’autres, ce qui en fait une herbe merveille. Ses racines sont largement utilisées à des fins thérapeutiques. Le curcuma en poudre est principalement utilisé à des fins alimentaires dans les curry et autres produits alimentaires asiatiques.

Le Curcuma contient plusieurs ingrédients thérapeutiquement actifs et le plus important d’entre eux est la « curcumine » parmi les trois curcuminoïdes actifs. La curcumine est la principale composante du curcuma et est responsable de la plupart de ses propriétés médicinales en plus de sa couleur caractéristique en tant que pigment polyphénolique.

Plusieurs études ont montré que la curcumine peut traiter avec succès les grandes maladies comme l’ arthrose , la fibrose, la gastro – entérite, les infections et même le cancer.

De nombreuses études ont montré que la curcumine du curcuma peut inverser les effets de la fibrose hépatique et ainsi échapper à la nécessité d’une greffe du foie.

5 raisons de faire confiance au curcuma contre la fibrose du foie

science natureLa curcumine extraite du Curcuma combat la fibrose du foie

Le curcuma grâce à sa curcumine peut aider à combattre la fibrose hépatique de plusieurs façons. Quelques-unes des plus importantes sont énumérées ci-dessous.

1. Le Curcuma exerce des effets protecteurs sur le foie

Chaque jour, un certain nombre de composés chimiques affecte notre foie et sa fonction. Le foie est l’organe responsable de la désintoxication, il est l’organe qui est le plus en contact avec des produits chimiques et sensibles aux dommages causés par ces produits chimiques.

La consommation de grandes quantités d’aliments ayant une valeur nutritionnelle et inférieure souvent aux contenus chimiques ingérés, l’alcool et tout type d’infection rendent le foie faible et incapable de se battre contre ces produits chimiques. Cela provoque des blessures aux cellules du foie, conduisant souvent à la fibrose.

Une étude effectuée sur la fibrose induite chimiquement chez le rat a montré que certains composés naturels, y compris la curcumine du curcuma, exercent des effets protecteurs puissants sur le foie.

La curcumine, probablement en raison de ses propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoire active diminue les quantités de molécules qui favorisent des lésions du foie et la fibrose. Ces molécules comprennent la bilirubine, transpeptidase, les facteurs de croissance transformants et l’aspartate aminotransférase.

En plus de réduire la quantité des dommages induisant des molécules, il augmente également les quantités de matrice métalloprotéase 13 et glutathion qui aident à la dégradation du tissu conjonctif excessif dans le foie qui est responsable de la fibrose.

Cela signifie que la curcumine du curcuma protège le foie contre les lésions chimiques induites par la réduction des quantités importantes acides chimiques d’endommager les molécules et augmentatede la quantité de composés qui inhibent la fibro-genèse dans le tissu hépatique.

.
2. Le Curcuma par sa curcumine induit la mort cellulaire programmée dans les cellules hépatiques qui provoquent la fibrose.

Les cellules étoilées sont des cellules du foie qui sécrétent du collagène et d’autres protéines extracellulaires causant la fibrose quand elle sont produite en trop grande quantité. Ces cellules étoilées s’activent lorsqu’une blessure est détectée dans le foie.

Dans une étude effectuée pour observer l’effet de la curcumine du curcuma sur ces cellules, on a constaté que la curcumine du curcuma est active efficacement provoquant l’apoptose (mort cellulaire programmée) des cellules étoilées hépatiques qui provoquent la fibrose.

Un autre mécanisme d’action déduite de cette recherche démontre que si la curcumine est prise depuis longtemps en quantités régulière peut effectivement arrêter l’activation des cellules étoilées et ainsi ne causer aucun problème du tout.

Cela signifie que la curcumine du curcuma empêche l’activation des cellules dans le foie, qui provoquent une fibrose. Elle a également le pouvoir d’induire la mort cellulaire dans les cellules hépatiques ce qui empêche la progression de cette maladie à un niveau chronique.

.
3. La curcumine module de signalisation dans les cellules hépatiques

Il y a beaucoup de processus de signalisation qui activent et modulent les cellules étoilées du foie, celles là même qui provoquent la fibrose hépatique. Ces processus impliquent diverses molécules de signalisation, par exemple NF-ƙB ​​et ERK.

Ces molécules de signalisation entrent en fonction lorsque le foie subit un dommage. Le résultat de la signalisation au final est l’activation de l’ADN des cellules étoilées qui finalement sécrètent le facteur de croissance du tissu conjonctif (CTGF).

La sécrétion du CTGF stimule les cellules voisines pour sécréter plus de collagène et des protéines de la matrice extracellulaire, ce qui provoque une fibrose.

Dans une recherche effectuée sur des rats pour trouver l’effet de la curcumine sur la signalisation des cellules hépatiques, il a été constaté que la curcumine inhibe la signalisation du NF-ƙB ​​et ERK dans ces cellules. Le résultat en est le blocage de la production de CTGF, ce qui empêche en fin de compte une fibrose.
Un autre type de voie de signalisation qui joue un rôle important dans l’activation des cellules étoilées dans le foie par facteur de croissance transformant le bêta 1 (TGF-β1). Le TGF est un facteur de croissance qui est sécrétée en grandes quantités provoquant des dommages dans les cellules du foie afin d’augmenter la réparation des tissus lésés.

Lorsque la quantité en augmentation de TGF est suractivé, les cellules étoilées arrivent en masse conduisant à une accumulation extensive de collagène extracellulaire dans le foie , ce qui forme la fibrose. La curcumine a démontré pouvoir réduire efficacement les quantités de TGF et inhibe la voie même de signalisation.

Cela signifie que la curcumine du curcuma prise en prévention journalièrement contribue à moduler les processus de signalisation des cellules du foie, ce qui conduit finalement à la suppression de la libération des facteurs de croissance qui provoquent une fibrose du foie.

.
4. La curcumine du curcuma agit comme un puissant antioxydant

Un effet rapide sur les blessures au niveau du foie ont été constatées, de nombreux oxydants, mécanismes inflammatoires sont naturellement activés dans les cellules. Ces contraintes oxydatives sont destinés à alerter les tissus voisins de blessure , mais ce processus provoque d’ autres dommages dans les cellules du foie.

Le stress oxydatif comprend l’activation des espèces réactives de l’oxygène (ROS) dans les cellules, par exemple et le peroxyde de dismutase. Ces ROS réagissent avec chaque molécule neutre dans les cellules, y compris l’ADN, les enzymes et les protéines, causant des blessures.

Ce processus, à son tour active les cellules étoilées du foie qui tentent de réparer la blessure en sécrétant des composants de la matrice extracellulaire. Malheureusement, de nombreuses fois, ces cellules perdent la trace de la mesure dans laquelle la réparation est requise et la réparation sans frein, ni base de référence conduit à une fibrose par surproduction cellulaire.

La curcumine est bien connu pour ses effets antioxydant surpuissant (159 277 taux d’orac) est prouvé pour lutter contre le cancer en raison de son efficacité. Dans une étude similaire pour voir les effets antioxydants de la curcumine sur les cellules du foie, il a été constaté que le composé atténue en effet le stress oxydatif dans les tissus.

Le mode d’action par lequel la curcumine réduit le stress oxydatif s’obtient en augmentant les quantités de glutathion dans les cellules. Le glutathion est un composé qui lutte contre les espèces réactives de l’ oxygène dans les tissus et les empêcher d’ endommager d’ autres composants de bien des cellules.

Cela signifie que le stress oxydatif survient dans le tissu résultant de tout type de dommage du foie et entraîne une augmentation de la fibrose. La curcumine du curcuma a la capacité de combattre et atténuer le stress oxydatif dans les tissus du foie.

.
5. Les cures de curcumine empêchent l’inflammation dans les cellules hépatiques

La réponse primaire de tout organe devant un dommage est l’inflammation. Les dommages activent certains facteurs inflammatoires dans les cellules, par exemple facteurs de croissance transformants, les interleukines, etc.

Ces molécules inflammatoires activent les cellules en étoile du foie qui commencent à sécréter des composants de la matrice extracellulaire trop largement, ce qui conduit à une fibrose du foie.

Dans deux études différentes pour observer l’effet de la curcumine sur la production qui induit les dommages et l’inflammation chez des rats conduit à une fibrose chimiquement, on a constaté que la curcumine ne guérit pas seulement l’inflammation existante dans les cellules du foie, mais en plus qu’elle protège aussi les tissus provenant d’autres cycles inflammatoires. La curcumine est un anti inflammatoire systémique global et naturel, sans effets indésirables.

La curcumine extraite du curcuma inhibe la production des facteurs de croissance transformant les plaquettes dérivées des facteurs de croissance et des récepteurs de collagène de type I dans les cellules du foie ce qui conduit à une diminution de la croissance et de la production de tissu hépatique excessif depuis la matrice extracellulaire, pour au final constater une amélioration de la fibrose.

Cela signifie que la curcumine a le pouvoir d’inhiber et d »inverser les réactions inflammatoires dans les cellules du foie qui sont induites par les dommages. L’inhibition de l’inflammation conduit à la réduction de l’activation des cellules étoilées qui provoquent une fibrose du foie.

.
Dosage de consommation

Le curcuma sous forme de tubercule est plus utilisé dans le cadre de l’alimentation. Il est utilisé en petites quantités dans l’alimentation dans la majorité des pays d’Asie.

Le curcuma frais peut être ajouté à presque tout ce que nous mangeons y compris les boissons sous forme de jus marié avec plusieurs légumes ou fruits. (par extraction de jus cru avec un extracteur de jus ou une centrifugeuse)

Le curcuma est plus efficace lorsqu’il est pris sous forme de poudre brute fraichement moulue. La poudre peut être prise à la maison dans des quantités de 400 à 600 mg, 3 fois par jour. Dans l’ensemble – 1 cuillère à café de bonne poudre de qualité mélangée avec un corps gras pour une meilleure disponobilité pour notre organisme est une bonne habitude à prendre.

Il est un fait, c’est que le curcuma frais n’est pas à l’étalage de tout les magasins du monde ! Aussi, pour obtenir plus rapidement les effets anti inflammatoires systémique du curcuma, il convient d’en consommer son composé actif; la curcumine comprenant sous cette appelation, les trois curcuminoïdes actifs du curcuma.

La supplémentation actuellement proposée sur le marché est variée et de qualité laissant parfois à désirer. Nous recevons de nombreuses sollicitations de fabriquants, et nous interressons à leur process ainsi que la façon de rendre la curcumine biodisponible pour l’organisme.

Plusieurs techniques naturelles sont employées, la micro-encapsulation (entendez par là, l’enveloppement pde chaque cellule de poudre de curcumine d’une enveloppe lipidique). L’adition dans certains produits de biodisponibilisant naturels comme la pipérine du poivre noir, la poudre de gingembre concentrée, la bromélaïne d’ananas sont parmi les plus efficaces, multipliant jusqu’à 2000% la quantité active permise de pénétrer notre circuit sanguin après avoir passé la barrière intestinale.

.
Précautions et effets secondaires

S’il n’y a pas d’effets secondaires constatés depuis plus de 4000 ans, cependant la pharmacopée moderne axée sur le profit a donné naissance à de nouvelles maladies et médicaments chimiques aux effets secondaires nombreux. Aussi, les personnes ayant un traitement liquéfiant le sang suite le plus souvent à un problème cardiaque, en réfèreront à leur médecin dans tout les cas.

Les personnes ayant des calculs biliaires, en effet la curcumine réactive les organes parfois devenus fainéants et de ce fait leur redonne du tonus, ils s’activent comme ils le devraient d’habitude, et si des calculs sont présents cela va les comprimer et provoquer une douleur qui ne sera soulagée que par une intervention chirurgicale bénigne. La bonne nouvelle est que si vous n’avez pas de calculs, user d’une supplémentations en curcumine vous évitera très surement d’en avoir un jour !

Les femmes enceintes et les enfants en bas âge, avant la puberté en sont éloignés par mesure de sécurité liée à leur état.

 

Résumé

 

curcuma santéLe curcuma (curcuma longa) est une plante miracle, connu pour guérir plusieurs maladies des plus graves, y compris la fibrose hépatique.

Son ingrédient actif la curcumine aide à guérir le foie, montre des effets protecteurs sur l’organe contre les produits chimiques nocifs, montre des effets antioxydants et anti-inflammatoires sur les cellules du foie.

Il induit également avec succès la mort cellulaire dans les cellules provoquant une fibrose. Si elle est prise régulièrement et en quantités suffisante (400mg à 2g / jour), le curcuma peut guérir la fibrose hépatique et d’échapper à la nécessité d’une opération, ou plus lourd, une transplantation du foie.

La rédaction soucieuse de vous communiquer le meilleur de la base de connaissance actuelle à propos des bienfaits de la curcumine extraite du curcuma. Nous avons penser aussi juste de vous faire part de nos expériences. Aussi nous vous conseillons de visiter cette enseigne qui diffuse d’excellents produits aux témoignages nombreux (prenez toujours le temps de lire les commentaires d’un site !) cliquez ici : Curcuma & curcumine –  produits

 


Biocurcumax™

Source : http://www.turmericforhealth.com/turmeric-benefits/5-reasons-why-turmeric-is-great-for-liver-fibrosis

Curcumine du curcuma – 8 façons pour prévenir les métastases du cancer

Curcumine du curcuma…

rechercheLes 8 façons pour prévenir les métastases du cancer grâce à la curcumine.

Un cancer est définie comme une division incontrôlée des cellules, ce qui conduit à la formation de « grumeaux de cellules » appelées tumeurs.

Une telle division cellulaire incontrôlée est due à certains changements génétiques qui conduisent à une aglomération cellulaire (propriété par laquelle les cellules sont en contact avec d’autres cellules de sorte que les cellules se développent en une seule couche).

La métastase est définie comme la situation dans laquelle la cellule en « grumeaux » provenant d’un cancer vers d’autres parties du corps par la circulation sanguine ou le système lymphatique. Ces masses de cellules « grumeaux » vont par la suite détruire et envahir les tissus sains.

Le nom du cancer métastatique est nommé d’après l’organe d’origine et non l’organe auquel il se propage. La propriété par lequel les tumeurs présentent des métastases est appelée tumeur maligne. Pour que les cellules malignes continuent à croître et se diviser, il leur fautt un approvisionnement constant de sang pour ainsi développer de nouveaux vaisseaux sanguins, ces vaisseaux alimenteront la tumeur, appelé angiogenèse. Voyons le rôle de la curcumine pour enrayer un tel processus.

Comment la curcumine du curcuma empêche les métastases du cancer?

Le curcuma , une épice commune dans les repas de tous les jours, a été utilisé dans la médecine ayurvédique depuis les temps anciens. La curcumine, le principal ingrédient actif présent dans le curcuma, a démontré qu’elle possède des propriétés anti-cancer.

Ainsi, l’on peut dire que le curcuma aide à l’inhibition des gènes impliqués dans la migration cellulaire et l’angiogenèse, deux propriétés importantes des tumeurs malignes.

En outre, le curcuma par sa curcumine contribue à l’activation des protéines qui sont impliquées dans le blocage du cycle cellulaire et la mort cellulaire, empêchant ainsi la division cellulaire incontrôlée. (apoptose cellulaire). Le curcuma est également impliqué dans la répression des oncogènes micro-ARN, activant ainsi les protéines suppresseurs de tumeurs.

 

 

curcumine_anti_cancer

 

La curcumine du curcuma aide contre les métastases du cancer.

1. Le curcuma induit un arrêt du cycle cellulaire et augmente l’apoptose (mort cellulaire)

La métastase se produit en raison de la division incontrôlée des cellules. Ainsi, une manière plausible d’éviter cela serait d’arrêter le cycle cellulaire néfaste.

La recherche a montré que l’une des raisons de formation de métastases pulmonaires et de cancer du sein est la sur-expression d’Aurora-A, une oncoprotéine (protéines qui transforment les cellules normales en cellules cancéreuses). Aurora-A est constituée d’une famille de kinases (une enzyme qui catalyse la phosphorylation) et sont essentielles pour la prolifération cellulaire.

breast-exam2La recherche a montré que le traitement des cellules cancéreuses du sein avec de la curcumine extraite du curcuma conduit à l’inhibition de métastases, en réduisant les niveaux d’expression d’Aurora-A, de pair avec l’arrêt du cycle cellulaire.

Ce que cela signifie? La curcumine aide à l’arrêt du cycle cellulaire, et inhibe ainsi la croissance cellulaire incontrôlée et la métastase des cellules cancéreuses du sein.

 

2. Le curcuma inhibe les métastases osseuses du cancer

De nombreuses formes de tumeurs comme les tumeurs cancéreuses du poumon ou cancer du sein sécrètent l’hormone parathyroïdienne protéine (PTHrP), une maladie qui provoque une hypercalcémie.

L’hypercalcémie est une affection caractérisée par une augmentation des niveaux de calcium dans le sang, notamment augmenté par la surconsommation de lait et laitages en autres.

Les os sont des sites de métastase de nombreuses formes de cancer, comme le cancer du sein, le carcinome des cellules rénales, etc. La recherche a montré que l’hypercalcémie est l’un des cycles importants de métastases osseuses de cancer. Des études ont montré que les curcuminoïdes présents dans la curcumine extraite du curcuma peuvent inhiber la sécrétion de l’hormone parathyroïdienne (protéine PTHrP), donc réduire les risques de métastases osseuses du cancer.

 

apoptose cellulaire3. Le curcuma inhibe l’approvisionnement en sang vers de nouvelles cellules cancéreuses, inhibe ainsi la malignité par apoptose

Parmi les différents types de cancers observés dans la glande thyroïde, le cancer papillaire est la forme la plus courante.

Une des caractéristiques les plus communes aux tumeurs malignes est l’angiogenèse ou le développement de nouveaux vaisseaux sanguins afin de faciliter l’approvisionnement en sang vers les nouvelles cellules. Parmi les diverses protéines impliquées dans l’angiogenèse, les métalloprotéinases matricielles jouent un rôle important dans le caractère invasif des tumeurs malignes en contribuant à l’angiogenèse.

Des études ont montré que la curcumine est capable de prévenir l’invasion métastasique des cancers et la malignité dans des cellules tumorales papillaires par la régulation négative de l’expression des métalloprotéinases matricielles.(voir : apoptose cellulaire).

Qu’est ce que cela signifie? Le curcuma peut inhiber la malignité des tumeurs en stoppant l’approvisionnement en sang vers les cellules cancéreuses nouvellement développés.

 

4. curcuminLe curcuma régule à la baisse les gènes liés à la survie des cellules cancéreuses

Le NF-kB est une signalisation cellulaire importante de voie impliquée dans la progression du cancer en activant différents gènes qui pourraient conduire à une croissance cellulaire incontrôlée.

La recherche a montré que le curcuma inhibe l’activation de la voie ainsi que les produits géniques de NF-activés par cette voie qui sont associés à la prolifération cellulaire, la survie et la métastase des cellules cancéreuses.

Qu’est ce que cela signifie? Le curcuma peut jouer un rôle majeur dans l’inactivation des produits de gènes qui causent des métastases du cancer.

 

curcumine concentrée5. Des nanoparticules de curcumine concentrée encapsulées (gélules) contre la croissance tumorale

La curcumine, le principal ingrédient actif présent dans le curcuma, en raison de sa très faible biodisponibilité nécessite l’ajout d’un biodisponibilisateur naturel tel que la pipérine pour déclencher des effets cliniques. La biodisponibilité est ainsi accrue dans les tissus et le plasma du corps.

Qu’est ce que cela signifie? La Curcumine promut par une biodisponibilité appropriée, peut inhiber la croissance tumorale et les métastases des cellules cancéreuses.

 

recherche curcumine6. La curcumine inhibe l’invasion d’un cancer en activant les protéines en tant que suppresseur de tumeurs

Des études ont montré que la dérégulation de l’expression de certaines protéines est impliquée dans diverses formes de cancers, en jouant un rôle crucial dans la prolifération tumorale, des métastases cancéreuses, la progression du cancer, etc.

La recherche a montré que la curcumine active la protéine suppresseur de tumeur et présente une réduction de la migration cellulaire et l’invasion des cellules en fonction de la concentration.

Qu’est ce que cela signifie? La Curcumine active des protéines suppresseurs de tumeurs et empêche les métastases du cancer.

 

Apoptose cellulaire7. La curcumine inhibe les protéines impliquées dans la migration cellulaire, empêchant ainsi la métastase

La principale propriété de la métastase est la migration des cellules qui est le mouvement des cellules d’une partie du corps à l’autre. Par conséquent, l’inhibition de protéines impliquées dans la migration cellulaire peut jouer un rôle crucial dans la prévention de la malignité des tumeurs.

L’une des protéines impliquées dans le mouvement des cellules , cortactine, a été trouvé à exprimer au-delà des niveaux normaux dans les cellules cancéreuses. La surexpression de cette protéine a été attribuée à la migration des cellules cancéreuses.

La recherche a montré que la curcumine, l’ingrédient actif du curcuma, aide à bloquer le cortactine de protéine impliquée dans la migration cellulaire des cellules cancéreuses du côlon.

Ce que cela signifie? La Curcumine inhibe les protéines impliquées dans la migration cellulaire, arrête ainsi les cellules cancéreuses de devenir malignes.

 

science8. Le curcuma inhibe l’expression de micro-ARN oncogènes

Le Micro-ARN est défini comme étant un court segment d’acide ribonucléique ou d’ARN (séquences nucléotidiques qui codent les protéines) qui limitent l’expression de ses protéines cibles. La dérégulation de l’expression de micro-ARN a été associé à diverses formes de cancers.

Un tel micro-ARN miR-21 inhibe l’expression de sa protéine de gènes suppresseurs de tumeur cible, programmée les protéines provoquent la mort cellulaire (Pdcd4), et son expression élevée a été associé au cancer colorectal.

La recherche a montré que la curcumine inhibe miR-21, et donc stabilise l’expression de la protéine suppresseur de tumeur Pdcd4.

Qu’est ce que cela signifie? La curcumine du curcuma inhibe oncogéniquement le micro-ARN, régule à la hausse ainsi l’expression de protéines suppresseurs de tumeurs.

 

turmeric
Dosage

Bien que le dosage exact de la curcumine concentrée extraite du curcuma pour la prévention des métastases du cancer n’est pas fixée en raison des variante d’assimilation d’un individu à l’autre, la curcumine peut être consommé tous les jours en prévention et maintien d’un organisme paré contre l’inflammation cellulaire. et 400 mg à 2 g par jour.

Cependant, le curcuma a une très faible biodisponibilité; par conséquent, il est suggéré de consommer une curcumine de qualité titrée à 95% de curcuminoïdes associé à de la pipérine pour améliorer son absorption dans l’organisme.
Précautions

Le curcuma est réputé pour n’avoir aucun effet secondaire. Toutefois, les personnes allergiques au curcuma devraient éviter, d’autre peuvent développer des éruptions cutanées momentanées correspondant à une détoxination de l’organisme dans les premières semaines, sans gravité.

Le curcuma comme épice est très sûr, mais les précautions doivent être prises lors de la prise de suppléments concentrés.

En outre, les précautions doivent être prises par les femmes enceintes traditionnellement par précaution mais sans fondement cependant. En outre, les patients souffrant de calculs de la vésicule biliaire et les patients ayant des médicaments pour « liquéfier le sang» devraient consulter le médecin avant d’entamer un traitement préventif à long terme et de stopper une semaine avant une opération chirurgicale.

Conclusion

Déjà, plus de 6000 études ont été réalisées concernant les propriétés anti-cancéreuses de la curcumine du curcuma. Plusieurs essais cliniques ont montré sa puissance et son efficacité dans le traitement du cancer et la prévention des tumeurs de devenir maligne. Conseil produit par la rédaction : voir plus ici

source : http://www.turmericforhealth.com/

 

Publicité
Biocurcumax™